Partagez | 
 

 1# Contexte du Forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maître du jeu
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 27/04/2016
MessageSujet: 1# Contexte du Forum   Mar 10 Mai - 21:46


CONTEXTE DU FORUM



Cette histoire commence en X756, dans un monde où la paix trompeuse a des allures de guerre ouverte.

Depuis plus de 800 années, terres et mers sont dirigées par une institution surpuissante, suprémaciste et impérialiste. On la nomme le Gouvernement Mondial. Par le biais d'une politique étrangère basée sur un rapport de domination, l'autorité du Gouvernement Mondial s'est propagée, finissant par assujettir la plupart des contrées de ce monde. Fondé à l'origine par 20 familles royales issues de Grandline, dont les descendants se font aujourd'hui appeler Tenryūbito (天竜人— Dragons Célestes), cet état fédéral étend ainsi sa souveraineté sur 170 pays.

Et pourtant, si grand qu'il puisse paraître, le pouvoir de tout ce système ne repose qu'entre les mains de 5 hommes : les Cinq Étoiles. Intraitables, absolus, mais réfléchis, ils dirigent cet ordre et ne cessent d'entreprendre, afin d'étendre leur influence, dans le prosélytisme et la militarisation. Leur bras armé, leur police, la Marine, a été inventée quelques temps après la création de cette immense alliance internationale, par un homme de terrain, proche des grandes instances. Il réside encore actuellement au statut d'Amiral Commandant en Chef. Cela fait maintenant quelques temps que cette force publique garantit le calme dans toutes les mers, au service du Gouvernement Mondial, malgré certaines situations de crise.

En effet, il arrive parfois que cette force ne demeure pas une réponse efficace face au problème que constituent les ennemis de la fédération. Parmi eux, sont forcément comptés les Pirates, et certains autres bandits du genre. Ces derniers aiment à défier l'autorité suprême et à s'enrichir, en pillant des navires marchands ou des royaumes isolés. Il y a également plusieurs mouvements de contestations, des résistances bien souvent désorganisées, qui réfutent la toute-puissance du Gouvernement, et qui œuvrent pour l'indépendance des pays dominés par les Nobles Mondiaux. Selon eux, l'hégémonie de cet empire n'a pas lieu d'être, l'existence de cet ordre mondialisé est illégitime.

Néanmoins, comme dit plus haut, grâce à son armée efficace, ses réseaux de renseignement et la coopération totale des nations qui lui sont soumises, le Gouvernement Mondial et la Marine, ont toujours gardé la main mise sur les océans. N'en déplaise à leurs opposants.

C'est sur cette longue route qu'est Grandline, l'une des mers les plus dangereuses de cette planète, que se joue le gros de cette lutte entre les différentes factions. C'est une véritable lutte de surface qui s'y déroule, dans le but de déterminer qui contrôlera ces eaux. Cependant, les conflits ne s'étalent que sur une zone.

Ce n'est effectivement là que la partie visible de l'iceberg et si certains appellent ce premier segment le Paradis, c'est parce que le second, la partie cachée, ressemble à l'enfer. Pour l'instant, très peu de gens ont exploré cette autre moitié de Grandline, que l'on surnomme le Nouveau Monde. Beaucoup de légendes circulent à son sujet, toutefois une seule chose est sûre : c'est qu'elle est beaucoup trop dangereuse pour le Gouvernement Mondial y pose son drapeau. Elle est donc un eldorado pour tous les bandits de ce monde, une zone de non-droit, encore inconnue, que tous veulent atteindre.

Des promesses de richesse, des rêves de liberté, des espoirs, des saluts, du challenge... Autant de choses représentées en secret par cette destination jusqu'ici oubliée. Alors, ainsi portés par les découvertes de quelques savants, les révélations de plusieurs explorateurs et les haut-faits de pirates intrépides, faisant tous état de mille et une merveilles, de plus en plus de personnes ont pris la mer sur un coup de tête et sont partis à l'aventure, en quête de ce grand large inexploré. C'est comme ça qu'est né l'ère de la piraterie, dans l'émulation et l'agitation la plus totale. L'erreur fatale qu'avait commise le Gouvernement Mondial était de l'avoir ignoré, et de ne pas avoir anticipé la fascination des uns et des autres pour ce territoire mythique. C'est pourquoi soucieux de boucher les fuites, le Gouvernement a formellement interdit à ses vassaux de se lancer, eux-aussi, dans cette expédition. Il y avait déjà beaucoup à faire avec la Piraterie et les agissements éparpillés de la Révolution dans les parties conquises.

Dans ces conditions, la zone de non-droit resterait une zone de non-droit. Et ce, jusqu'à nouvel ordre.

En X763, en l'espace de 7 ans, cette vague de piraterie bouleversa toute la géopolitique de ce monde. Tous s'étaient précipités en direction du Nouveau-Monde... Ce qui ne fut pas sans alerter le Conseil des Cinq et plusieurs questions leur vinrent alors : Qu'arriverait-il si ces pirates prenaient possession des terres ? Que se passerait-t-il donc s'ils parvenaient à s'unifier, à former des républiques, des royaumes ou des empires ? Il y avait toute une ribambelle de nouvelles ressources qui étaient désormais mises à leur disposition, et ces marginaux n'allaient pas cracher dessus, c'était là une certitude. Alors à son tour, et avec un peu de retard, le Gouvernement Mondial décida de se mettre en route vers le Nouveau Monde. Au bout d'un moment, il était temps de s'y résoudre : pour combattre la criminalité dans un endroit, encore fallait-il s'y trouver. À trop compter sur les dangers pour décourager les écumeurs, la Marine avait été prise de court. En s'y rendant le plus rapidement possible, les soldats de l'armée furent surpris de croiser le fer avec de très puissants pirates, dotés d'une détermination et d'une ténacité qu'ils ne connaissaient pas encore.

En se renseignant davantage, ils apprirent quelque chose d'assez troublant : il s'agissait d'une rumeur, un bruit qui courait de nulle part, et qui, forcément, parlait à chacun. Que celui qui parviendrait au bout du Shin Sekaï allait être sacré Seigneur des Pirates, un titre honorifique alléguant la primauté d'un homme et de son équipage dans le monde sans foi ni loi de la Piraterie... C'était finalement ça qui alimentait lesdites déterminations et ténacités de tous ces guerriers, qui se livraient corps et âmes dans une course effrénée jusqu'à Raftel, la dernière île du Nouveau-Monde. L'ère de la piraterie était portée à son point culminant, et ce que beaucoup définirent comme étant l'Âge d'Or de la piraterie.

Les équipages se sont multipliés, certains se sont divisés, d'autres se sont rassemblés. Cependant, 4 grandes forces navales faisaient la loi, et à leur tête, les Empereurs Pirates, appelés comme tels, se disputaient des territoires, patientant sagement en attendant d'atteindre le titre de Seigneur des Pirates. Ils étaient les premiers à avoir franchis les frontières du Nouveau-Monde et c'était la raison pour laquelle ils y régnaient en maître. Lutter contre ces armadas devint bien vite impossible pour le Gouvernement et la Marine, la situation commençait à leur échapper, mais ils trouvèrent une solution pour y remédier.

Si les quatre Empereurs, les Yonkō, s'opposaient radicalement, en terme d'effectif et de force pure, à l'amirauté de la Marine, un troisième Ordre fit son apparition, faisant pencher légèrement la balance du côté de l’État. L'apparition des corsaires dans la guerre de course changea tout. Appelés également Shichibukai (七武海 — Les 7 Capitaines Corsaires), ces 7 grands capitaines pirates engagés officiellement par le Gouvernement Mondial après avoir signé une lettre de marque, permirent au camp des Nobles Mondiaux de retrouver son souffle dans cet affrontement et de le perpétuer, sans faiblir.

Seulement, le Gouvernement Mondial ne s'était focalisé que sur une seule menace : la déferlante des pirates en partance pour le Shin Sekaï. Le mal apparut de là où on ne l'attendait pas. Trop préoccupés à endiguer cette libération de criminalité qui se déversait à travers les mers, les Cinq Etoiles ne prêtèrent plus attention aux mouvements séparatistes qui se rassemblaient petit à petit à Noth Blue, dans des lieux tenus secrets. De ces réunions, un mouvement naquit, une organisation d'ordre rebelle, représentant la résistance et l’insoumission face à la politique proposée par le pouvoir en place... Elle se fit appeler la Révolution. Elle se voulait subversive et elle visait haut. Présidé par un chef, lui-même assisté d'un bras droit et de plusieurs commandants, ce courant se structura très rapidement. À lui-seul, il était une bien plus grande menace que tout ce le Gouvernement Mondial avait jusqu'ici combattu. Et lorsque la Révolution s'empara définitivement et totalement de North Blue, ce fut là, à cet instant précis, que les hautes instances le comprirent enfin. Les choses avaient bel et bien changées, comme cela la petite racine était devenue un arbre.

Plus de vingt ans après, ces factions, désormais en place, ont continué leur progression. La Révolution ne cessera jamais de le faire, la Piraterie, quant à elle, ne l'avait jamais cessé. Le Gouvernement Mondial, appuyé de solides attributs, la Marine et l'Ordre des Shichibukai, n'avait pas dit son dernier mot, dans tout cela, et il avait encore du répondant pour se le permettre. C'était une chasse...

Mais, entre le chasseur et le chassé, un troisième cas se fit jour. Plusieurs camps livraient bataille à la surface de la mer et sur les terres, mais une seule race dominait sous les mers et contrairement aux humains, elle, était unifiée. Les hommes-poissons prirent un jour les armes, en remontant des profondeurs, pour venir réclamer ce qui, selon eux, leur revenait de droit : l'intégralité de ces océans. Pour faire parler d'eux et instaurer la terreur, ils se mirent alors à massacrer les humains, sans aucune distinction, et à les réduire en esclavage. Cette pratique n'était pas sans rappeler les sévices que ce peuple aquatique avait subi par le passé, soumis aux Nobles Mondiaux, les fameux Tenryūbito, sous le couvert du Gouvernement Mondial. Ces créatures hybrides, cotées comme étant les plus chères sur le marché des esclaves, lancèrent eux-aussi lancé une rébellion, mais cette fois-ci à l'encontre du genre humain. Semant le chaos, l'anarchie et la désolation sur leur passage, ils marchèrent comme un seul homme(-poisson), en formant une armée. Ils s'autoproclamèrent les Atlantes.

3 ans sont passés depuis leur apparition. Nous sommes aujourd'hui en l'an X790, 10 années seulement avant la venue au monde de Gol D. Roger, l'homme qui deviendra le premier Seigneur des Pirates, l'homme qui sera la premier à fouler la terre de Raftel et à arriver à la fin du Shin Sekai...

… À moins que ce ne soit vous ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
 

1# Contexte du Forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.1 - Contexte, Groupes, et Guide du forum
» AFTER THE CONQUEST ▲ contexte du forum.
» Contexte du forum
» Contexte du forum
» Contexte du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Départ en mer :: RÈGLES & COMPAGNIE :: Background-