Partagez | 
 

 [Flashback] A bond made of steel [PV Ran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Civil
Lincoln Pastel
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 20/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 2365
MessageSujet: [Flashback] A bond made of steel [PV Ran]   Ven 3 Juin - 17:49
Ran Asuka & Lincoln Pastel ▬ dialogue en mediumorchid
A bond made of steal

Cela faisait maintenant une semaine que la barque de Lincoln avait débarquée sur la plage de Toroa. Pendant tout ce temps, il n’avait pas chômé. Au début, il pensait qu’il n’y avait rien d’intéressant sur cette île vu que la majeure partie de sa surface était occupée par un volcan et une forêt tropicale. Mais il avait tout de même exploré les environs au cas où il tomberait sur un ponéglyphe. Finalement, il découvrit une garnison de la Marine. Et ce n’était pas une simple base ridicule puisqu’il y avait également des agents du Gouvernement qui patrouillaient. Un défi à sa hauteur.

Pendant trois jours, il s’était préparé. Envoyant ses feux follets en reconnaissance pour faire un plan des lieux et trouver les pièces les plus intéressantes. Ce qu’il avait découvert au sixième sous-sol l’avait laissé sans voix. Les scientifiques de la base effectuaient des expériences sur des humains en leur injectant une substance inconnue. Du peu qu’il avait vu, ça les rendait plus fou qu’autre chose. Voir cela ne faisait qu’augmenter la difficulté de sa future opération. S’il se faisait attraper, il pourrait très bien devenir un cobaye pour leurs pratiques douteuses. Rien qu’en y pensant, il tremblait d’excitation.

Tu pourras peut-être échapper aux gardes mais réussiras-tu à t’échapper de la folie qui te guette ? ~

Cheshire venait d’apparaitre au dessus de son épaule. Tel un poison qui se répand doucement dans nos veines, il avait le don de s’insinuer dans les failles de notre esprit pour faire sortir cette folie dont il parlait.

En tout cas, ce n’est pas en t’écoutant que je vais mieux réussir ma mission.

Le chat onirique se mit à s’esclaffer. S’évaporant ensuite dans les airs, il réapparut de l’autre coté, au dessus de son autre épaule.

Et tu penses qu’écouter ta propre raison est une bonne idée ? Si je suis fou, tu l’es aussi. N’es-tu pas mon créateur ? ~

Lincoln n’aimait pas débattre avec lui, c’était toujours d’une logique tordue horriblement pertinente.

Oh ferme là, je n’ai pas le temps pour tes réflexions philosophiques à la noix ! Pourquoi n’irais-tu pas ennuyer un des gardes plutôt ?
Je ne répondrais pas à cela mais mon sourire dira tout~


Et il s’évapora pour la dernière fois, laissant planer son fameux sourire jusqu’au bout.  Soupirant de soulagement, le shaman comprenait encore une fois toute l’ampleur de cette malédiction qui accompagnait les capacités offertes par son fruit du démon… Se concentrant de nouveau, il fit le bilan. La grande question qui restait, c’était de savoir s’il devait prendre une de ses pilules Vertigo pour éviter d’avoir un mal de crâne au mauvais moment. Finalement, il préféra les garder dans sa poche au cas où et ne pas en ingérer une. Il devrait réussir à conserver un minimum de concentration jusqu’à la fin de son infiltration. Ses migraines étaient de moins en moins fréquentes ces derniers temps.

Grâce à des lianes, des bouts de branche, une corde et un morceau de métal trouvé dans l’épave d’un navire au pied du volcan, il avait fabriqué un lance-harpon. A force de devoir se débrouiller avec le peu d’outil qu’il avait en sa possession, il avait appris à faire avec ce qui se trouvait tout autour de lui. Selon ce qu’il avait étudié les jours précédents, les gardes allaient se relayer dans peu de temps. Profitant de la nuit, Lincoln envoya alors son harpon vers une fenêtre bien précise pour escalader le mur avant qu’il ne soit trop tard. Il s’était entraîné à viser toute la journée la veille  du coup il maitrisait parfaitement son engin. Et comme prévu, le morceau de métal se cramponna au bord de la l’ouverture, le seul endroit où il pouvait entrer sans passer par la grande porte. C’était la fenêtre où il y avait le moins de gardes. Grimpant le plus vite possible, il se retrouva alors devant les vitres, prêt à bondir à l’intérieur quand ce serait le bon moment. Utilisant son compas à diamant avec ventouse pour ouvrir la fenêtre, il fut encore une fois très satisfait de cet achat qu’il avait fait au marché noir. C’était quasiment le seul vrai outil dont il disposait vu son prix mais il l’avait largement rentabilisé avec le temps.

Quand il entendit des gardes discuter entre eux, il sut que c’était le signal de départ. Les soldats étaient tout seuls en général alors s’ils parlaient, cela voulait dire qu’il s’agissait de la relève. Profitant des quelques secondes d’inattention que les vigiles lui offraient, il plongea dans l’ombre, marchant silencieusement jusqu’au couloir de droite. Puis il se mit à accélérer le pas tout en faisant le moins de bruit possible. Il savait où aller. Passant devant un miroir, il aperçut brièvement sa silhouette toute de noir vêtue. Entre son bonnet et son col remonté, personne ne devrait pouvoir le reconnaître. A part peut être avec ses lunettes mais bon, vu le nombre peu élevé de ses connaissances, il fallait vraiment qu’il ait une malchance de cocu.

Arrivant enfin devant la pièce qu’il visait, il se cacha d’un coin d’ombre pour pas que les deux gardes devant la porte ne le voient. Créant un feu follet pour faire diversion, celui-ci vola tranquillement vers la porte pour la traverser. Les gardes étaient tétanisés par la peur et l’incompréhension. Quand le petit fantôme bleu ressortit de la pièce comme si de rien n’était et qu’il tourna sur la droite à l’intersection, les gardes paniquèrent et foncèrent pour le rattraper. Lincoln attendit qu’ils aient passé le coin du couloir pour foncer à son tour, en direction de la porte laissée sans surveillance. En entrant à l’intérieur, il constata que le bureau était bien vide, comme prévu. Fouillant celui-ci le plus vite possible, il triait à l’arrache les feuilles qui s’y trouvaient. Finalement, il tomba nez à nez avec un dossier très intéressant. Il contenait toutes les caractéristiques du sérum qu’ils utilisaient pour leurs expériences ainsi que les effets provoqués, ceux attendues, tout. Ne voyant rien d’autre d’intéressant, Link mit tout cela dans sa sacoche. Se concentrant un peu plus sur le feu follet qui était toujours occupé à distraire les gardes, il  le voyait en train de traverser sans arrêt les pauvres soldats. Vu comment ils devaient se sentir perdus, le voleur pouvait sortir tranquille, étant sur de ne pas revoir les gardes de si tôt.

Malheureusement pour lui, il y avait quelqu’un à l’intersection, tourné vers le couloir où était parti son serviteur onirique. C’était une silhouette impossible à oublier. Ces neuf queues n’étaient pas communes. Il s’agissait de… Ran. Ran Asuka. Son amie d’enfance… Habillée comme une Marine. C’était d’ailleurs à cause de cet uniforme qu’ils s’étaient disputés et séparés. Était-ce possible ? Elle, là maintenant ? Sa malchance était vraiment à son paroxysme… Ou peut être bien sa chance !! Elle n’allait peut être pas l’arrêter… vu qu’ils se connaissaient. Mais il ne voulait pas tenter le diable.

Refermant la porte sans bruit, il se faufila en douce vers la sortie… Seulement, elle se retourna au mauvais moment et le vit. Faisant apparaître deux Negapi pour les envoyer droit sur elle, il comptait bien profiter de la dépression qu’elle allait ressentir après qu’ils l’aient traversé pour s’enfuir… En espérant que cela marche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
 

[Flashback] A bond made of steel [PV Ran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Gade impérial de la Steel legion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: West blue :: île de Toroa-