Partagez | 
 

 Payback ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shichibukai
Yu Belladone
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 24/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 4472
MessageSujet: Payback ~   Lun 6 Juin - 19:32





 Remboursement

Une folle envie guidait ses pas, comme si rien ne pouvait l’arrêter, pas même la main de dieu qui la bénissait chaque jour...

Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas mit les pieds sur cette petite île boisée. Pas suffisante pour accueillir une ville ou encore un village, néanmoins, elle offrait un cadre de vie particulièrement agréable pour tout âme cherchant la solitude et le calme. Elle faisait partie du domaine privée, appartenant au père de Yu qui était un Dragon Céleste, chacun savait qu'il ne fallait pas mettre un pied ici sous peine de se retrouver dans les augustes présages de la haute société. Yu s'en fichait bien, elle n'avait d'ordre à recevoir de personne, elle qui était bien au dessus d'eux dans sa perspective du monde.

Elle avait débarqué néanmoins dans un petit bateau relativement bien fournit. Même dans ce qui pouvait paraitre être un signe de précarité était totalement bafoué dans son sens lorsque Yu venait y jeter son attention. Ainsi, son modeste moyen de transport s'était transformé en une représentation du luxe. Elle n'avait pas besoin de se fatiguer et pouvait traverser les mers dans la plus grande discrétion et dans le plus grand des conforts. En attendant que le chantier se finisse quant à son navire, elle pouvait pleinement se contenter de cela, surtout que cela permettait de répondre aux besoin de sa préoccupation immédiate.

Foulant le sol de l'île, elle arriva bien rapidement vers la villa grâce à sa mémoire infaillible. La villa ressemblait davantage à un palace ou à un château qu'une véritable maison. Là était le véritable luxe du monde, les murs étaient ornés d'or de partout là où un regard pouvait se poser. Quand au grillage, il n'était pas simplement feuilleté de dorure mais bien constitué uniquement de ce matériaux, comme pour cracher encore à la face de la nature qu'il y en avait qui se fichait bien d'elle. C'était une démonstration de richesse à qui voulait bien y prêter attention au milieu de cette île privée, mais hormis les domestiques, il n'y avait bien que les pies pour s'intéresser à cette opulence de préciosité.

Lorsqu'elle passa la barrière qui n'était que purement démonstrative, elle vint à ouvrir la porte pour entrer dans un lieu qui lui était bien familier. Le luxe c'était son domaine, son quotidien avant de se lancer dans la conquête du monde. Cet endroit, ce microcosme contrastait énormément avec la nature foisonnante à l'extérieur. La poussière y était quelque peu présente, la maison n'était pas entretenue lorsque son père ne venait pas séjourner quelques jours ici. Lorsqu'il prévoyait ce genre de déplacement, plusieurs de ses domestiques étaient envoyés ici afin de rendre l'endroit impeccable, sans aucune once de saleté. En attendant, l'éclat de l'or se voyait ternit par la poussière présente de partout.

Elle soupira, elle était venue ici durant sa jeunesse pour suivre son père en vacance. C'était un des seuls moments qu'elle passa en sa compagnie durant une longue période. Enfin, lorsqu'il ne s'isolait pas dans son bureau pour continuer à penser affaire et profit. Les nobles mondiaux devaient aux aussi entretenir leurs empires personnels en chaque temps. De toute façon, elle n'avait été toujours qu'un investissement futur aux yeux de son père, rien de bien important lorsqu'il fallait l'éduquer ou se préoccuper d'elle. Il y avait déjà des domestiques pour cela. Si seulement dans le passé il avait pu passer assez de temps avec sa fille pour empêcher sa future trahison, peut être qu'elle ne serait pas sa pire ennemie aujourd'hui.

Dans tout les cas, elle était dans le domaine de sa famille pour une chose. Elle savait qu'en ces lieux étaient gardés plusieurs livres de compte de son père. Des archives quant aux diverses transactions, un agenda de divers contact etc... Son objectif ? Venir interférer dans tout cela, bien que la plupart des affaires en question dataient de plusieurs années, son père aimait entreprendre des marchés qui n'étaient pas éphémères mais durables. Nul doutes qu'ils étaient encore valables aujourd'hui. Si elle pouvait pourrir davantage les affaires de son père et profiter de sa richesse pour récupérer ce qui lui était du, elle n'était clairement pas du genre à se gêner.

Avec un peu de chance, elle allait trouver des choses encore bien plus précieuses que ses simples livrets de compte...







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Shichibukai
Yu Belladone
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 24/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 4472
MessageSujet: Re: Payback ~   Mar 7 Juin - 1:46





Remboursement


Cela faisait déjà une heure qu'elle trottait dans cette immense maison qui avait été la sienne. Elle n'était pas pressée de repartir, s'abreuvait un peu de ce sentiment de nostalgie qui l'enivrait sans pour autant l'emprisonner. Elle ne regrettait pas l'abandon de son luxe au profit d'une domination totale dans un futur proche. Elle avait déjà pesé le pour et le contre, prévu ses plans sur des années à l'avance, n'avait rien laissé au hasard. Ce n'était pas un simple sentiment de passage qui pouvait embrumer ses objectifs, voiler son regard.

Néanmoins, cela était plaisant de se raviver quelques souvenirs qu'elle était de toute manière incapable d'oublier. Sa chambre était toujours rangée comme elle l'avait quitté. C'était davantage les appartements d'une petite fille que celle d'une adulte. Bien des années avaient passé depuis qu'elle n'avait pas remit les pieds ici, et sa chambre d'enfant en était la preuve la plus flagrante. Elle songeait du regard les divers tableaux à l'image de sa famille. Elle y figurait même sur l'un, probablement que son père l'avait oublié lorsqu'il avait rayé sa fille de son existence.

Sa mère était toujours aussi peu gracieuse sur les tableaux où elle prenait la pose. Yu se demandait comment elle pouvait avoir acquit une si grande beauté alors qu'elle descendait d'une truie céleste. Son double menton rendait sa vision très désagréable et personne ne lui avait jamais fait une quelconque remarque. Non pas car l’embonpoint était de vigueur chez les dragons célestes mais bien car personne n'avait la position pour lui dire quoi que ce soit sur son apparence. Par ailleurs, cela avait été une source profonde de rejet qu'elle eut avec sa fille. Elle ne supportait pas qu'elle pouvait être bien plus belle et gracieuse qu'elle, et surtout d'une maigreur parfaite.

Il ne faisait pas d'être jaloux lorsque l'on était un tenryuubito, c'était la preuve d'une marque de faiblesse. Envier quelqu'un d'autre alors que l'on est censé avoir le monde à nos pieds. Quelle belle ironie. Et de cette ironie naquit la distance entre Yu et sa mère. Ces souvenirs qui s'affichaient un à un devant ses yeux la faisait bien plus rire que pleurer. Provoquer l'envie chez les autres était la marque de fabrique de l'unique enfant des Belladone. Dès le départ, sa mère n'avait eu aucune chance face à sa propre progéniture. Si elle n'avait pas été aussi dégueulasse face au reste du monde, tous l'aurait presque plaint. En attendant, voir un dragon céleste fulminer était une sorte de réconfort pour l'univers entier.

Finalement, après moult observations fructueuses, elle en vint à pénétrer dans la pièce la plus importante des alentours. Le bureau de son père était un peu désordonné, beaucoup de paperasse sur son bureau qu'il n'avait pas prit la peine de ranger lorsqu'il avait quitté les lieux. Personne n'avait été en droit de pénétrer dans cette pièce, si bien que cela était la première fois que Yu posait un pied sur ce plancher. Elle laissait balayer son regard de droit à gauche, espérant trouvant quelque chose de précieux à ses yeux. Mais hormis le coffret cachant les préciosités de son père, il n'y avait rien de bien intéressant.

La fenêtre éclairait le lieu, elle donnait à un panorama magnifique sur la petite forêt qui siégeait autour de la villa. S'avançant vers le coffre, celui-ci était scellé par un code dont Yu avait déjà le secret. Son père gardait toujours le même code pour tous, c'était une constante chez lui afin de pas surcharger son esprit de chose inutile. Et heureusement pour Yubel, alors qu'elle n'était même pas en âge de gambader librement, il avait composé son code dans une autre circonstance devant elle. Et grâce à sa mémoire absolue, encore aujourd'hui elle pouvait retracer la scène et la composition des chiffres.

Ce qu'elle ne manqua pas de faire, lui laissant alors la liberté d'accéder à son contenu. Plusieurs liasses de billets, quelques bijoux ornés de diamant et surtout son livret de compte. Elle prit bien soin de prendre tout les biens qu'elle vit et commença alors à ouvrir ce fameux livre. Il ne lui fallut que quelques secondes et une lecture rapide de plusieurs pages avant d'éclater de rire. Elle tenait entre ses mains tout le fond de commerce de son père qui s'estimait à des milliards et des milliards. Elle détenait désormais tout les financements dont elle avait besoin pour son entreprise personnelle. Bien sur, il y avait des détails à régler, mais rien ne pouvait désormais l'en empêcher.

Enfin... Sauf le bruit d'une personne entrant dans la villa. Regardant à travers la fenêtre, elle vit qu'un autre petit bateau avait amarré sur l'ile. Avait-elle était remarquée ? Son trop long passage dans cette maison avait alerté quelqu'un. Bien qu'elle n'exprimait aucune crainte, elle aurait voulu pouvoir partir autrement...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Shichibukai
Yu Belladone
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 24/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 4472
MessageSujet: Re: Payback ~   Mar 7 Juin - 14:48





Remboursement


Yu descendait les marches de l'escalier qui allait la mener au rez de chaussé. Un homme venait tout juste de pénétrer dans le demeure. Elle le remarqua en premier, avant que lui ne puisse poser un regard sur l'intruse qu'elle était en cet instant. Elle l'avait très vite reconnu, un visage marqué par la quarantaine, une stature droite et musclé. Ses vêtements se constituaient seulement d'un costard et d'une cravate, les deux bien repassés et venant s'imprégner parfaitement sur son corps. Ce type qui ressemblait davantage à un mafieux ou à un agent du gouvernement n'était autre que celui qui avait été en charge de Yu durant toute son enfance. A défaut d'avoir été éduqué par son père, il avait laissé les reines à son plus fidèle partenaire.

Celui-ci avec le recul avait échoué quant au formatage de la jeune femme, mais ce n'était pas comme si cela avait pu être une chose aisée. En attendant, suite au départ de Yu, on l'avait probablement affecté autre part non sans les remontrances du chef de famille. En attendant, son visage exprimé toujours peu de sentiment, comme s'il était figé dans le marbre, bien que suivant le déroulement futur de cette rencontre, cela pouvait clairement s'arranger.

Il ne fut pas surpris de la voir, il s'attendait un peu à cela, il l'a conaissait suffisamment pour comprendre ses manigances. Durant une longue partie de sa vie, il avait été un agent du gouvernement, probablement la source de ses gouts vestimentaires. Pour au final, être muté au petit soin des dragons célestes notamment de la famille Belladone auquel il avait la charge. C'était un simple bateau de routine qui avait vu Yu débarquer sur l'ile et qui avait directement contacter les autorités locales qui avait renvoyé cela à son père.

Il pensait probablement qu'envoyer son caniche de garde aurait été suffisant pour stopper les stupidités de sa famille. Et pour le coup, c'était mal la connaitre. Se retrouvant devant lui, elle qui était fagotée comme la plus belle des déesse, il marqua une pause un moment pour venir certifier les changements quant à son physique. Elle avait grandit depuis la dernière fois, elle était devenue une belle jeune femme, réputée en bien ou en mal par ailleurs...

Néanmoins, il était aux ordres des Belladone, pas de la rejetée de la famille. Quand bien même il l'avait vu durant une grande partie de son enfance, il se fichait bien de ce qu'elle était aujourd'hui. Elle n'était qu'une raclure, déchue certes mais une raclure quand même. Par ailleurs, il pointa ses yeux vers le livret que tenait fermement Yu dans ses mains. Il ne mit pas longtemps à comprendre ses réelles intentions. La nostalgie n'avait rien à voir quant à sa visite inhabituelle.

- Cela faisait longtemps, toujours aussi carré dans ta manière de t'habiller Richard.

Il insista sur le mot carré afin de pointer le ridicule de la chose. Jamais il ne s'enlevait son balais du fion ? Quoi que cela pouvait se comprendre lorsque l'on avait la pression des personnes les plus influentes du monde sur les épaules.

- Yu, tu vas me rendre ce que tu as pris bien sagement et dégager d'ici. Ce que tu as pu être ne m'importe peu, je viens sous les directives de ton père.


Elle soupira, fut un temps où il pouvait se permettre de lui donner des ordres de la sorte. Où il avait encore les moyens physiques de l’arrêter dans sa lancée. Mais désormais, il n'était plus qu'un moucheront s'éclatant contre une fenêtre. Il n'avait même pas conscience de la dangerosité de la demoiselle.

- Tu devrais craindre davantage ce que je suis aujourd'hui que ce que j'étais auparavant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Shichibukai
Yu Belladone
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 24/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 4472
MessageSujet: Re: Payback ~   Mar 7 Juin - 19:56





Remboursement


Richard n'appréciait guerre se faire menacer, encore moins par la fille qu'il avait vu grandir. Même s'il avait entendu des rumeurs quant aux agissements de Yu, du haut de ses occupations de garde céleste, il ne la renait guerre au sérieux. Il avait toujours su la maitriser d'une manière comme d'une autre et cela ne pouvait pas changer, c'était dans l'ordre contraire du bon entendement.

Alors, puisqu'il ne pouvait la résumer, il vint à s'élancer sur lui d'une vitesse précise et instantanée. Yu s'attendait à cela, elle savait les hommes impulsifs lorsque l'on touchait à leur égo. Encore plus pour cet ex agent du gouvernement qui avait été cantonner à la garderie d'une enfant pourrie gâtée. Il voulut lui porter un coup, dans l'abdomen afin de lui couper son souffle et de la maitriser bien docilement. Malheureusement son coup ne toucha jamais sa destination et ne fit que traverser de l'air. En quelques fractions de secondes, il afficha un visage médusé, comment avait-il pu louper son coup ?

Malheureusement pour lui, ce n'était pas de sa faute mais plutôt à cause de la force qu'avait développé la Belladone au fil du temps. Elle l'avait esquivé sans aucune peine et avec une grâce délicate, tout en prenant soin de l'entailler profondément l'épaule gauche en guise de mise en garde. D'un geste précis, il creusa de nouveau la distance avec son ennemi, tous ça en moins de temps qu'il n'avait prit pour la charger. Richard grimaça de douleur et était partagé entre une expression d'incompréhension, de haine et de crainte. Bien qu'il balaya rapidement cette incertitude pour se fixer sur une mine beaucoup plus sévère.

L'on voyait bien là les qualités pour servir aux quotidiens des dragons célestes. Un sang froid implacable. Elle avait donné la couleur de cet affrontement et un aperçu de son aboutissement. Il n'y avait rien de bon pour lui s'il continuait à s'acharner sur elle alors qu'il était totalement impuissant. Son sang par ailleurs commençait à couler à flot venant ternir le plancher de sa souillure.

- Je t'avais prévenu.

Il afficha un sourire narquois avec un zeste de moquerie. Elle ne voulait pas en finir avec lui, en quelque sorte, il n'était pas un des hommes qu'elle s'était fixée à abattre. Bien sur, s'il faisait encore preuve de la même bêtise, elle n'hésiterais pas à lui planter sa dague dans le cœur ou même lui trancher la gorge. La mort était un jeu pour elle, qu'elle adorait donner sur des cibles de choix. Il n'était qu'un parasite servant son père, rien d'autre.

Comme elle s'en doutait, il n'était pas du genre à se résigner pour si peu et tenta avec toute sa force qui lui était possible de déployer de surprendre Yu. Encore une fois ce fut un flagrant échec, sanctionné par la perte cette fois-ci de sa main droite. Elle pouvait longuement s'amuser avec lui s'il y tenait, et lui apprendre que la mort était un destin bien agréable à coté de ce qu'elle pouvait lui faire. Il cria de douleur, son sang se vidant encore plus vite avec une abondance qu'on ne pouvait juguler. Son moignon vint quand même se pétrifier avec le temps, comme une compensation de Yu pour stopper son hémorragie. Elle se donnait bien de la peine pour qu'il survive et puisse envoyer un message à son père.

Dans tous les cas, elle se contenta de claquer la porte et de le laisser agoniser dans son coin. Elle l'avait bien aimé ce Richard, mais cette époque était révolue depuis longtemps. Finissant par arriver de nouveau vers son bateau. Elle conaissait sa prochaine destination qui n'était autre qu'un des fidèles partenaires financiers de son père. Elle avait quelques mots à lui glisser.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Payback ~   
Revenir en haut Aller en bas

_______________________________________________
 

Payback ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Autres îles de East Blue-