Partagez | 
 

 Réunion entre Versace ! [PV Lincoln et Juza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Civil
Shigeru Miseo
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 1450
MessageSujet: Réunion entre Versace ! [PV Lincoln et Juza]   Lun 13 Juin - 21:23

Réunion des Versace


« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre.»








Actuellement je suis au Royaume de Luvneel, la raison de ma présence ici ? Une réunion entre Versace. Oui, je fais partie d’une organisation secrète, dans laquelle je m’occupe des relations diplomatiques, mon but ? Rallier un maximum de faction à notre boss. Pourquoi je fais ça ? Car tout simplement ils peuvent m’aider à retrouver mon petit-fils alors sans hésitation j’ai accepté cette offre.

L’organisation a une hiérarchie semblable à une mafia, je sais ça à force d’avoir travaillé dans la Marine on sait comment différencier d’un gang d’une mafia. Le boss reste dans l’ombre, seul son plus fidèle acolyte entre en contact avec les lieutenants, les lieutenants, j’en fais partie. Et enfin les lieutenants eux sont en contact avec le bras-droit et leurs hommes.

Pourquoi décris-je ainsi la hiérarchie de Versace ? Parce qu’aujourd’hui est un jour exceptionnel. Une réunion au Royaume de Luvneel a été conviée, c’est un ordre direct du boss qui nous a envoyé les instructions par missives. Pour la première fois, nous allions rencontrer l’homme qui est à la tête des Versace, notre grand et respectable manitou !

Comment je l’imagine ? Hm… je préfère voir ça directement sur place, difficile d’imaginer quelqu’un qui nous est complètement inconnu.

Je suis couvert de la tête au pied d’une très grande cape grise me servant à me protéger de cette pluie battante. Je marche avec l’aide de ma canne, c'est comme ma troisième jambe et aussi je ne souhaite pas trop me fatiguer. Dans mon autre main j’ai une bouteille de saké, oui j’aime bien me désaltérer. Je me dirige ainsi tout droit au lieu de rendez-vous qui est un entrepôt abandonné, près du port. Quelques-uns de mes hommes en costards et cravates m’accompagnent pour me protéger, oui, j’ai le droit aussi à une garde rapprochée. Quant à eux, ils ont des coupes vents verts kaki pour se protéger de cette foutue pluie, un d’entre eux porte un parapluie pour m’aider à lutter contre ce déluge.

C’est lentement mais surement qu’on atteint le quai.

Une fois devant l’énorme bâtiment je me permis de rentrer. Je sais, j’ai 10 minutes d’avances sur l’heure mais je ne vais pas rester dehors à affronter ce fichu orage ! Les gars aussi rentrent à leurs tours. A l’intérieur un de mes subordonnées m’aide à enlever ma cape et la prend pour moi. Je le remercie d’un signe de tête et je m’enfonce un peu plus loin dans ce sinistre dock. Alors que mes hommes commencent à me suivre je les arrête d’un simple signe de la main.

- Restez surveiller l’entrée, au cas où un étranger vienne perturber cette réunion. Et n’oubliez pas, si un lieutenant se présente ou le chef, inclinez-vous bien ! Ne me faîtes pas honte !

Je suis très à cheval sur les traditions et tout autres politesses, surtout quand il s’agit de mes supérieurs ou de mes égaux.

Je continue mon avancée dans ce sombre bâtiment rempli de marchandise provenant de toutes les mers.
Je ne sais pas si il appartient aux Versace mais ce qui est sûr, c’est que par ici c’est très calme. J’entends les échos de mes getas dans tout l’entrepôt.

Je finis par sauter au-dessus d’une pile de caisse pour ainsi avoir une meilleure visibilité dans l’obscur dock, les fenêtres dans ce dépôt sont en hauteur, difficile de voir comme il faut en bas lorsque le ciel n’est pas bleu.

En haut, je profite pour boire une gorgée de mon doux breuvage en attendant le boss et mes chères collègues.



Dernière édition par Shigeru Miseo le Mar 14 Juin - 10:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Civil
Lincoln Pastel
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 20/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 2365
MessageSujet: Re: Réunion entre Versace ! [PV Lincoln et Juza]   Mar 14 Juin - 5:19

Meet the Boss

feat. Versace
L’homme en costard cravate avançait dans le hangar d’un pas hésitant. Il savait que la personne qu’il recherchait était ici, quelque part, mais il ne savait pas où précisément. Vu l’état des lieux, ce n’était clairement pas le genre d’endroit où des personnes saines d’esprit viendraient se promener. Tout était délabré, il y avait de nombreux trous dans le toit en taule et dans les murs en brique. L’ambiance était lugubre, voire glauque, pourtant il faisait jour et le soleil brillait fièrement au dessus de nos têtes. C’était à cause de tous ces sans abri qui s’amassaient de chaque coté de la pièce, agglutinés contre le mur le plus proche. Ils formaient une vulgaire masse ténébreuse qui ressemblait à de la crasse. Restant bien au milieu pour ne pas se frotter à leurs misérables existences, l’homme en noir continuait d’avancer au travers de la longue pièce.

Finalement, il le trouva, l’homme tant recherché. Malgré l’attitude sérieuse qu’il conservait strictement depuis le début, il ne put s’empêcher de lâcher un petit soupir de soulagement à sa vue. Mais son léger sourire s’effaça quand il aperçut de plus près la scène qui se dressait devant lui. Son supérieur était assis sur un genre de trône recouvert de fourrure d’animaux de toute sorte. La tête en arrière, il avait plusieurs femmes sur lui, dont une que le messager connaissait. Il était présent quand elle fut recueillie en tant que prostitué pour Versace. Impossible d’oublier une beauté pareille. Seulement, il n’osait pas la regarder parce qu’elle… s’occupait du lieutenant, en dessous de sa ceinture. Se retenant de tousser à cause de l’épaisse fumée blanche qui commençait à l’entourer à mesure qu’il avançait, il décida finalement de se laisser aller et de racler sa gorge bruyamment pour signaler sa présence.

Levant la tête d’un coup, Lincoln ne vit pas de suite la personne qui se trouvait devant lui. En même temps, il était complètement défoncé au Vertigo, sa drogue fait maison. Rapprochant sa main qui tenait le joint, source de toute cette fumée, il tira une latte tranquillement tout en essayant de se concentrer pour mieux voir le perturbateur.

Mister Indigo, j’ai une missive d’une importance capitale à vous remettre en main propre, c’est pour cela que je me suis permis de vous déranger pendant votre jour de repos, je m’en excuse. Tenez.

Attrapant nonchalamment le rouleau scellé, Lincoln le mit dans sa poche et fit signe au messager de partir. Il le lirait plus tard, là il n’était pas en état.

Le lendemain, il était sur le navire qui le conduirait à bon port. Il se sentait tellement bien après une journée entière à se relaxer qu’il avait limite envie de faire son Di Caprio sur la proue du Titanic. Pour effacer la douleur de ses maux de crane récurrents, il était obligé de se reposer ainsi. Et faire parti de la pègre rendait ses loisirs beaucoup plus plaisants qu’ils ne l’auraient été auparavant. Jamais il n’aurait pu se payer autant de joyeuses compagnies avant. Quoi qu’il en soit, il était donc en parfaite condition pour rencontrer son boss.

Ce rendez-vous l’étonnait tout de même. Avec la pègre, il était toujours plus sur de compartimenter les informations, ainsi, même sous la torture, personne ne pouvait dévoiler l’identité de leur supérieur. Mais là, non, leur chef souhaitait les rencontrer. C’était une première. Et c’était également plutôt dangereux pour lui. Etait-il sur de lui à ce point ? Risquer ainsi de compromettre sa couverture, il fallait vraiment que ce soit pour une bonne raison. Mais à quoi bon se torturer l’esprit, il avait encore un long trajet avant d’arriver à bon port et ce n’était pas en réfléchissant à fond dessus que sa curiosité allait être assouvie.

Il arriva sur l’ile de Luvneel le matin du jour de la réunion. Impatient d’être le soir, il fit passer le temps en visitant les lieux. Avant de rentrer dans une auberge quand il commença à pleuvoir à torrent. Résistant à la tentation de se mettre une cuite, il prit son repas plus tôt que prévu. Puis il décida d’aller au lieu du rendez vous, même s’il était encore tôt, peut être rencontrerait-il d’autres lieutenants avec qui discuter en attendant leur boss.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Shichibukai
Juza Zenzaburô
avatar
Messages : 139
Date d'inscription : 25/04/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 5370
MessageSujet: Re: Réunion entre Versace ! [PV Lincoln et Juza]   Mar 14 Juin - 15:02







“ Royaume De Luvneel ! „





R é v é l a t i o n !



L’heure avait enfin sonné. L’heure d’un rendez-vous qui allait faire encore plus de bruit que cette guerilla sanglante à Jaya. D’ailleurs, depuis cette embrouille avec le pirate supernova Devone Drake cela faisait maintenant plusieurs semaines que le boss de Versace ne s’était pas montré. En effet, un Yonkou et pas des moindres, Old Charos en personne était à ses trousses. Fort heureusement pour Juza, ce dernier manquait cruellement d’information sur Versace et sur son boss. Comment attaquer une cible si on ne connait pas son identité ? Bref, pour ne prendre aucun risque le capitaine corsaire avait décidé de s’entourer de ses fidèles « 313 » et de voyager à leur côté jusqu’au lieu du rendez-vous. Atteindre le Royaume de Luvneel avait été chose aisée, mais ce qui fut le moins simple pour le sabreur, c’était bel et bien le fait de trouver les mots pour l’annonce qu’il allait devoir faire envers ses deux Lieutenants. Le temps du voyage avait tout de même aidé Juza à penser à un discours concis qui allait permettre aux deux lieutenants de tout digérer. Le corsaire n’avait pris aucun risque quant au choix du lieu de la réunion. Versace était en partenariat étroit avec Luvneel en ce qui concerne le marchandage d’armes en tout genre. En effet l’organisation revendait des armes à prix bas au Roi de Luvneel ainsi qu’aux Cinq Conseillers Révolutionnaires et de ce fait Versace pouvait jouir de certaine faveur de la part des révolutionnaires.




D'ailleurs un entrepôt entièrement consacré à Versace se trouvait dans les docks du royaume. Entrepôt recevant exclusivement la marchandise délivrée par l’organisation. Et c’était là-bas précisément que Juza allait rencontrer pour la première fois les deux lieutenants de l’organisation. Même s’il connaissait déjà leur nom et leur visage, il était toujours plus intéressant de les voir en chair et en os, de les jauger pour mieux les juger. Le navire du sabreur arriva enfin à bon port. Et c’était sous l’œil de quelques révolutionnaires positionnés sur les quais que Juza et les « 313 » allaient débarquer sur la terre ferme. En effet les révolutionnaires avaient été avertis à l’avance de la présence du « Boss » de Versace au sein du royaume afin d’éviter tout quiproquo. Pour l’occasion, le boss avait revêtu des vêtements qu’habituellement il ne porterait jamais, à savoir un kimono style samurai ainsi qu’un masque. Oui, une tête d’ours presque enfantine, mais quelque peu effrayante. Ce déguisement allait servir à protéger son identité, même s’il s’agissait de ces deux lieutenants, Juza n’avait pas le droit de prendre le risque inconsidéré de dévoiler sa vraie identité. Non seulement pour sa propre sécurité, mais également pour la sécurité de ses deux lieutenants, surtout en ces temps troubles. Versace ne devait jamais être compromis à cause d’erreurs relevant de l’amateurisme le plus stupide.




Une fois que le débarquement se passa sans encombre, Juza sous son déguisement donc, se mettrait en marche jusqu’à l’entrepôt tout en étant suivit de ses hommes de mains. Les quelques soldats révolutionnaires quant à eux restaient en retrait sans suivre le groupe, s’assurant qu’il n’y avait aucun débordement, ni aucune entourloupe. Voyant que tout se passait sans escarmouche, les révolutionnaires se retirèrent discrètement pour laisser les membres Versace dans l’intimité. En effet ces derniers temps, les révolutionnaires étaient particulièrement vigilant à cause de la menace Atlante qui planait au-dessus du royaume. Et ces quelques mesures de sécurités préventives leurs permettaient de ne prendre aucun risque.  Juza pouvait le comprendre, il aurait fait la même chose pour son organisation. Une fois arrivé aux abords de l’entrepôt sombre et lugubre, le bretteur leva la main pour faire signe au groupe de s’arrêter. Ordre qui fut exécuté dans l’immédiat. En effet Juza voulait se rendre seul dans l’entrepôt pour cette petite réunion à trois. Les « 313 » n’avaient nullement besoin de savoir ce qui allait se dire au cœur de ce bâtiment. Marchant seul jusqu’à une sorte de grillage métallique qui venait délimiter l’entrepôt et le reste des dock, le capitaine corsaire pu apercevoir tout prêt des hommes. Sans doute sous les ordres d’un des deux lieutenants. Ces derniers, en voyant la silhouette du sabreur avancer jusqu’à l’entrée de l’entrepôt saluèrent respectueusement le boss de Versace en s’inclinant à la manière de la mafia tandis que derrière lui « Airakaz » l’un des « 313 » échangea un dernier mot à Juza avant qu’il entre dans la structure.



« Boss ! On t’attend ici. Par contre faut pas trop traîner, on sait jamais c'qui peut se passer ici. Depuis que « Versace » s’est fritté ouvertement avec le Yonkou Old Charos on est tous sur les dents. »

« Je ne serais pas long. Pendant ce temps-là, allez tous sécuriser le port ! »




« A VOS ORDRES BOSS !! »

« Putain, comme par hasard y commence à pleuvoir ! »


Sous son masque d’ours, Juza ne put s’empêcher d’esquisser un sourire suite à la remarque faite par Airakaz. En effet la pluie s’était peu à peu installé dans le décor déjà bien sinistre des lieux. Les gouttes d’eau ruisselaient sur l’énorme masque d’ours de Juza, qui il fallait l’avouer n’était pas très à l’aise. Il avait chaud et ce n’était pas l’idéale pour son champ de vision. Mais qu’importe, il était grand temps que cette réunion débute. Il passa les grillages et salua respectueusement à son tour les hommes de main de l’un des lieutenants qui furent surpris que le Boss de Versace leur porte de l’intérêt en leur rendant le salut. Ce n’était pas étonnant de la part de Juza, pour lui l’organisation était une sorte de famille, chose très courante au sein de la pègre et des différents groupuscules mafieuses. Il n’était pas du genre à prendre la grosse tête et se pavaner tel un monarque sous le prétexte qu’il était le boss. Non, pour lui discrétion, élégance, modestie et honneur devait être sa parure. C’est ce comportement qui lui avait permis jusqu’à maintenant d’obtenir la loyauté de ses hommes et de se hisser dans les plus hautes sphères de la pègre mondiale. Bref, s’enfonçant dans l’entrepôt, Juza avait fini par tomber sur les deux lieutenants. L’un d’eux qu’il avait reconnu immédiatement à cause de son âge avancée était Mr. Yellow, un ancien puissant et respecté colonel de la marine. Il était assis en hauteur sur l’une des caisses de marchandises. Et juste à sa hauteur Mr. Indigo, un lecteur de poneglyphe tout comme Juza, possédant en plus un fruit du démon redoutable. Le Boss de Versace n’allait pas tourner en rond, il irait droit au but.





« Mr. Yellow, Mr. Indigo merci d’être venu. Si je suis venu jusqu'ici en personne c’est pour plusieurs raisons. Tout d’abord le « Conseiller » de l’organisation « Radja Khan » n’est plus. Je n’ai pas encore trouvé de remplaçant, ce qui explique ma présence ici avec vous aujourd’hui, puisque le « Conseiller » de Versace était le seul capable de pouvoir transmettre mes ordres à vous les « Lieutenants » sans que je puisse mettre en danger le secret de mon identité...qu'importe maintenant. Mais ce n’est pas tout, dernièrement « Versace » est entré en conflit avec le plus puissant des quatre Yonkou : Old Charos. »



« Bien qu’il ne sache pas grand-chose pour le moment de « Versace », de sa hiérarchie, de ses objectifs ni même de mon identité, je suis venu vous mettre en garde au cas où. En tant que "Lieutenants" de l’organisation, vous allez devoir redoubler de vigilance. L’erreur n’est pas permise en ces temps troubles. D’ailleurs Mr. Yellow, selon les informations recueillis par le groupe de Mr. Indigo, ton petit-fils fait vraisemblablement partit de l’équipage de Old Charos. Cependant on ne connait pas son rôle au sein de la flotte, raison de plus pour toi de faire très attention à tes agissements, ne prend aucun risque et n’essaie surtout pas de prendre contact avec lui, tu risquerais de compromettre Versace. Lorsque le groupe de Mr. Indigo aura recueilli d’autres informations après infiltrations, on agira en conséquence pour récupérer ton petit fils. Maintenant qu’on a fait le point sur ça, je vais vous parler de la véritable raison de cette réunion… »
 


Toujours sous son déguisement, Juza parlait franchement, sans détour avec une voix rauque et pleine de panache, ce qui renforcé sa stature et son charisme de boss malgré son déguisement atypique. Le sabreur enfonça ensuite profondément sa main gauche à l’intérieur de son kimono de samouraï pour y sortir…Un fruit du démon. Et pas n’importe lequel, non, il s’agissait du Yami Yami No Mi, le logia des ténèbres, connu de tous dans le monde pour ses capacités extraordinaires, notamment celui d’annihiler les pouvoirs de tous les autres fruits du démon.  Le dernier mangeur du fruit des ténèbres justement n’étaient autre que Radja Khan. Conseiller de Versace et deuxième capitaine corsaire de l’histoire. Si le Yami Yami No Mi avait repoussé cela signifiait donc logiquement que Radja était mort. Ensuite Juza montra le fruit en évidence aux yeux des deux lieutenants qui n’allaient sans doute peut être pas remarqué tout de suite qu’il s’agissait du logia des ténèbres qu’il tenait entre ses mains. Le Boss de Versace allait donc passer aux explications. Dire comment il avait obtenu le fruit du Yami Yami no mi et surtout de ce qu’il allait en faire. Dans tous les cas et en aucune manière, Juza n’avait jamais envisager manger le fruit lui-même. Pour lui l’art du sabre était quelque chose de sacrée et il ne voulait en aucun cas faire défaut à la « voie du samouraï » qu’il avait décidé d’emprunter. C’est ainsi que le possesseur de la célèbre lame du « Schichiseiken » reprit la parole pour se lancer dans un nouveau monologue tout en tendant le fruit en hauteur afin qu’il soit bien visible pour les Lieutenants.





« Chers Lieutenants, voici le « Yami Yami No Mi ». Le célèbre logia des ténèbres, possédant la formidable capacité d’annuler les pouvoirs des autres mangeurs de fruits du diable. Le dernier mangeur connu du Yami Yami No Mi était justement le « Conseiller » de Versace, Radja Khan. Si le fruit a repoussé c’est que Radja n’est plus de ce monde et que de ce fait il a perdu ce pouvoir exceptionnel. Il a sûrement dû succomber aux blessures que je lui ai infligé à Alabasta avec ma lame du « Schichiseiken ». Bref, c’est une longue histoire que je préfère occulter. Ceux qui ont trouvés ce fruit ne sont autres que les membres du « Groupe Des Traqueurs » de Versace. Fruit qui m’a été immédiatement remis en main propre comme vous pouvez le constater. Dans le monde de la pègre, au marché noir, le Yami Yami No Mi à une valeur dépassant l’entendement. Plusieurs milliards de Berrys, de l’argent qu’on ne saurait dépenser même avec plusieurs vies. Au départ je pensais tout simplement le revendre au marché noir pour une somme de mille milliards de Berrys, une somme de « Gros Bill » vous en conviendrez…Puis une autre idée m’est venue en tête…Oui, je vais mettre en jeu le Yami Yami No Mi lors d’un tournoi exceptionnel et inviter toutes les organisations mafieuses des Blues et de Grand Line. »



« La pègre mondiale ne pourra pas ignorer cet événement et les plus grosses pointures se joindrons à nous en voyant à quel point « Versace » est devenu influente à travers le monde. En organisant ce tournoi, je pourrais ainsi attirer davantage de futur collaborateur et partenaires commerciaux. Je pourrais conclure des pactes et des marchés avec tous ceux qui voudront marchander avec « Versace » contribuant ainsi à faire fructifier notre business et renforcer encore plus notre influence dans le monde. Par cette stratégie politico-commerciale nous deviendrons tellement riche que même les cieux ne pourront contenir notre succès. Plus tard lorsque les rentrées d’argents se feront avec nos nouveaux partenaires commerciaux, la richesse accumulée nous permettra peut-être même de rivaliser avec l’institution du gouvernement mondial. On pourra créer notre propre armée, avoir nos propres lois, avoir un royaume et devenir ainsi une puissance militaire que personne ne pourra ignorer dans le monde. Même les Yonkou y réfléchiront à deux fois avant de vouloir rivaliser avec « Versace ». Le monde de la pègre sera à nous. Ce n’est qu’une question de temps. Donc comme vous l’avez compris, je n’ai que faire du Yami Yami No Mi. Ce fruit n’est qu’un appât, une publicité pour attirer les gros poissons qui me permettront de pouvoir nouer des contrats juteux avec eux et hisser « Versace » au sommet. »


Puis Juza s’avança de quelques pas pour s’adresser spécifiquement au lieutenant Mr. Yellow et continua :


« Mr. Yellow c’est là que tu entre en jeu. Le tournoi va se dérouler ici même au Royaume de Luvneel sous ma supervision et celle des révolutionnaires avec qui j’ai conclus un marché. Ils s’occuperont de sécuriser le royaume lors du tournoi en échange de l’argent que va générer le « tourisme » grâce au tournoi et aux visiteurs du monde entier qui feront tout pour participer au tournoi. Que ce soit en tant que spectateurs ou combattants. Un colisée est en cours de construction sur la partie ouest du royaume. Pour le moment je n’ai pas encore établis de règle précise pour le tournoi, mais je suis sûr d’une chose : Il sera réservé uniquement à ceux qui n’ont pas été maudit par les eaux, ça sera la seule condition pour participer à ce tournoi. Et toi Mr. Yellow j’ai cru comprendre que tu n’avais pas mangé de fruit du démon. Et de ce fait, je veux que tu participe au tournoi et par la même occasion que tu le remporte et que tu manges le fruit du Yami Yami No Mi. Tu étais un ancien colonel de la marine, tu possèdes donc une puissance à ne pas négliger, tu es le candidat parfait pour représenter Versace. Tu seras également nommé grand favoris du tournoi. Je mise tout sur toi ! »



« Quant à toi Mr. Indigo, le recruteur t’avais confié une mission n’est-ce pas ? Il faut à tout prix que tu t’empare de ce livre à Ohara. Il contient des informations importantes pour l’avancement de l’organisation. Je compte sur toi pour que tu le dérobe avant le jour d’ouverture du tournoi. J’ai besoin aussi que tu t’infiltre dans le mouvement révolutionnaire lorsque ta mission à Ohara sera terminée…Histoire de recueillir des informations sur leurs prochaines actions et leurs motivations pour l’avenir…Bien, je pense avoir tout dit. J’ai conscience que ça fait beaucoup de chose à ingurgiter en une seule fois, mais le temps est un luxe que « Versace » n’a pas les moyens de s’offrir. Si vous avez des questions tous les deux…C’est maintenant ! »


Avait-il dit finalement en s’accoudant contre l’une des caisses de marchandises de l’entrepôt. Les deux Lieutenants avaient pas mal d’informations à avaler, des révélations fracassantes, surtout pour Mr. Yellow. Le boss de Versace avait tout dit, il attendait maintenant la réaction de ses deux Lieutenants de confiance et les éventuelles questions que les deux hommes pouvaient se poser. Juza y répondrait sans hésitation, sauf en ce qui concerne sa propre identité, bien évidemment il ne dirait rien à ce sujet. A suivre…




















Codage fait par Byby. Ne pas recopier. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Civil
Shigeru Miseo
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 1450
MessageSujet: Re: Réunion entre Versace ! [PV Lincoln et Juza]   Mar 14 Juin - 16:57

Un cœur obscurcie !


Versace apporte la paix et la sérénité.






Lincoln m’a rejoint, c’était un jeune homme avec qui j’avais déjà fait connaissance vu qu’avant il était à mes services et qu’il infiltrait même l’organisation mais qui a finalement voulu vraiment l’intégré et que c’est sans hésité que je l’ai conseillé.

A peine j’ai eu le temps d’échanger avec mon jeune ami que notre boss tant attendu est arrivé, la première chose que j’effectue en le voyant c’est de le saluer poliment en m’agenouillant même si par moment mes vieux os me rappellent que je ne suis plus tout jeune.

Je plonge ma main droite dans la manche large de la main gauche et vice-versa. Je les oriente vers le boss et je finis par incliner ma tête.

Notre bien-aimé patron ne s’arrête pas de parler et nous balance tellement d’informations si brutalement que j’ai dû mal à tout digérer.

La première information s’agit d’un conflit avec le plus puissant des Yonkou, Old Charos, juste à entendre son nom me glace le sang, j’en ai des frissons ! Je ne connais pas plus les détails mais sans doute qu’Oyabun a des bonnes raisons pour avoir fait ça.

La suivante s’oriente sur mon petit-fils, il serait avec la flotte d’Old Charos ?! Alors mes dernières informations qui datent légèrement parlaient d’un marchand d’esclave, l’aurait-il vendu à ce maudit pirate ?!

Le vide s’installe peu à peu en moi, je serre mes poings cachés dans mes manches, je serre les dents et je me retiens de verser des larmes de rage… mon petit-fils esclave ou soldat d’un Yonkou ?! Non ! Impossible !

Je garde mon calme du mieux que je peux mais je n’arrive tout de même pas à cacher mon sombre regard qui s’oriente vers les pieds de mon bosse, il ne s’adresse pas directement à lui. Je sais très bien qu’il n’y ait pour rien, en ce moment celui qui a gagné ma rancœur est Old Charos ce pirate… j’ai tellement de haine que je n’arrive pas à m’exprimer.

Notre chef, suite à ces déclarations nous demande de regarder le terrible fruit, le Yami Yami no Mi, ce fruit qui a le pouvoir d’engloutir la lumière et de faire régner les ténèbres. Un pouvoir monstrueux à ne pas mettre entre de mauvaise main.

Le plus surprenant n’est pas le fait qu’il ait retrouvé le fruit de son ancien conseiller mais qu’il me demande de remporter ce fruit et de m’approprier ses pouvoirs. Bien sûr suite à cette proposition plus qu’alléchante je ne peux pas dire non. J’ai très bien entendu qu’il ne veut pas que j’intervienne pour reprendre mon petit-fils, qu’ils allaient s’en occuper.

A la fin de son discours, alors qu’il nous demande si nous avons des questions je saute de ma hauteur et je me jette littéralement à ses pieds, je m’adresse à lui avec une voix enrouée, ému qu’il me donne toute sa confiance mélangé à ma rancune envers Old Charos.

- OYABUN ! Mon corps est votre ! Mes talents à vos services ! Je vous remercie du fond du cœur pour l’immense confiance que vous placez en moi ! Et c’est avec un grand honneur que je continuerai à vous servir jusqu’à que mes vieux os redevienne de la poussière !

Petit à petit je redeviens calme et lucide. Je reprends la parole tout de suite en laissant ma tête basse et mon dos courbé.

- J’aurai juste une question, ne craignez-vous pas que Old Charos va réagir suite à cet attroupement des pègres sur le Royaume de Luvneel ?

Cela ne serait pas étonnant qu’un Yonkou débarque lors d’un tournoi pour régler ses comptes, surtout que nous sommes les organisateurs alors tout le monde de la pègre et de la piraterie saura que Versace effectue un tournoi à Luvneel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Shichibukai
Juza Zenzaburô
avatar
Messages : 139
Date d'inscription : 25/04/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 5370
MessageSujet: Re: Réunion entre Versace ! [PV Lincoln et Juza]   Lun 20 Juin - 10:09







“ Royaume De Luvneel ! „





R é v é l a t i o n !



Comme il fallait s’y attendre, après toutes ses révélations les deux loyaux lieutenants de Versace furent très surpris de toutes ces nouvelles. Bien que Mr. Indigo fût lui sans doute plus surpris par le déguisement du Boss que par le discours lui-même. Mr. Yellow fut le premier à avoir poser une question essentielle après avoir renouveler son serment d’allégeance au boss. Sous son masque Juza ne put s’empêcher d’esquisser un petit sourire en coin, satisfait de la réaction de son fidèle Lieutenant mais aussi très touché par sa dévotion. Ce vieil homme forçait le respect, il avait vécu longtemps et malgré la disparition de son petit-fils, son regard affiché une détermination sans faille. Son apparence était celle d’un vieil homme mais son cœur était celui d’un jeune homme de vingt ans. Juza sous son masque d’ours se rapprocha du vieil homme pour lui tapoter l’épaule, signe de son respect envers lui, mais aussi du fait qu’il compatissait avec lui concernant le sort de son petit-fils. Nulle crainte pour ce cas précis, Juza Zenzaburô allait s’occuper de ça lui-même, quitte à se rendre lui-même dans le Nouveau Monde pour aller le chercher chez Old Charos.




Bref, trêve de palabre, il était temps de revenir à la question de Mr. Yellow. Ce dernier demanda s’il était possible qu’Old Charos se point jusqu’au Royaume de Luvneel. Une excellente question que Juza avait d’ailleurs anticipé avant même de venir ici puisqu’il avait déjà pensé à cette hypothèse bien évidemment. Mais avant de répondre directement, Juza fit relever le vieil homme qui s’était incliné. La voie du samouraï qu’il avait emprunté lui interdisait de laisser une personne âgée se courber face à lui, même s’il était le boss de Versace, il était aussi un bretteur qui avait ses propres principes. Il avait le respect de l’âge et de tout ce que cela englobe. Après avoir fait relever le vieil homme se fut au tour de Mr. Indigo de prendre la parole, profitant de ce moment de silence. Il s’excusa tout d’abord pour la mission et le temps qu’il prenait pour aller chercher le livre à Ohara. En effet ce livre était précieux pour Versace, Lincoln ne s’en rendait peut-être pas compte, mais sa tâche était d’une extrême importance. Et il était le seul qualifié pour s’infiltrer dans la gigantesque bibliothèque d’Ohara grâce aux capacités formidables du Horo Horo No Mi.




Ensuite Mr. Indigo tout comme Mr. Yellow indiqua le fait qu’il voulait être utile lors de ce fameux tournoi. C’est qu’instantanément une idée germa dans la tête du Schichibukaï. Les deux Lieutenants n’avaient qu’à faire équipe lors de la grande Battle Royal. Shigeru était un puissant combattant au corps à corps tandis que Lincoln pouvait jouir du Horo Horo No Mi en décourageant ses ennemis avec ses fantômes, le temps parfait pour que Shigeru frappe fort afin de mettre K.O l’adversaire. C’était une combinaison diabolique qui avait toutes les chances de pouvoir faire atteindre les deux Lieutenants jusqu’au Colisée et peut être même jusqu’en final pour remporter le Yami Yami No mi. Cessant de divaguer dans ses pensées, Juza se rapprocha de ses deux Lieutenants toujours sous son déguisement atypique afin d’apporter une réponse convenable et la plus précise possible. Il fallait également qu’il les rassure sur Old Charos et ne pas trop les stresser avec cette affaire histoire de ne pas être trop déconcentré lors du tournoi à venir.



« Mr Yellow c’est une très bonne question. En vérité j’avais déjà envisagé cette hypothèse et j’ai pris les devants pour éviter ce cataclysme. Tout d’abord dans le réseau d’Old Charos j’ai fait circuler des fausses informations sur le lieu et la date du tournoi. Donc même s’il a l’intention de débarquer pendant le tournoi, il n’aura ni le bon lieu, ni la bonne date. Dans tous les cas je ne pense pas qu’il serait venu même s’il avait eu les bons renseignements. Old Charos n’est pas imbécile, tout comme moi c’est un joueur d’échec qui ne prend pas des risques inutilement, surtout pour débarquer en personne sur les Blues. Tout d’abord il sait pertinemment que je suis en étroite collaboration avec la Yonkou Neferta Machaon, puisque je le lui livre mensuellement de la « Dance Powder » pour son propre business. »



« Il sait donc que s’il s’attaque à moi, indirectement il s’attaque également à l’impératrice. Mais ce n’est pas tout, ce n’est pas pour rien que j’ai conclus un pacte avec les révolutionnaires. Si Old Charos m’attaque il aura à faire au mouvement révolutionnaire et donc au chef de la révolution lui-même, à savoir Salomon en personne. Et ce qui me pousse encore plus dans cette idée, c’est que, temps qu’Old Charos ne connaîtra pas mon idée il ne fera jamais rien. Il ne prendra jamais le risque de courir derrière une chimère, un fantôme qui n’a ni de nom, ni de visage. Pour lui je suis juste le « Boss de Versace » et s’arrête là, il n’a pas plus d’information que ça sur moi. Il va plutôt chercher à savoir qui je suis en réalité pour ensuite envisager cette fois-ci de m’éliminer une bonne fois pour toute. Donc tant que je garde mon identité secrète tout ira bien. Et dans l’hypothèse que mon analyse est complètement fausse, j’ai déjà prévu un « plan B » pour nous sortir de cette merde si jamais Old Charos se pointe par malchance pendant le tournoi. J’ai tout prévu, il n’y a vraiment rien à craindre. »


Avait-il fini par dire pour ensuite se gratter derrière la tête sous son masque d’ours. Maintenant qu’il avait tout dit, la réunion touchée déjà à sa fin. Juza ne pouvait pas non plus rester indéfiniment ici, il avait beaucoup de chose à faire pour l’organisation, pour le tournoi également en plus de son rôle éreintent de capitaine corsaire. Il se retourna silencieusement tout en se dirigeant vers la sortie de l’entrepôt. A l’extérieur la pluie battante n’avait toujours pas cessé. Observant les gouttes ruisselantes qui martelaient le métal de la structure, le boss de Versace allait adresser un dernier mot à ces deux Lieutenants avant de quitter définitivement les lieux.


« Bien, il est temps pour moi de partir. Je vais essayer de recruter un nouveau « Conseiller » pour m’éviter ce genre de déplacement et surtout pour m’éviter ce genre de déguisement ridicule. D’ailleurs va falloir que je trouve un déguisement pour le tournoi…fait chier. Bon bref ! Mr. Yellow, Mr. Indigo, ce fût un plaisir. Votre bravoure et votre loyauté vous honore. On se reverra lors de la cérémonie d’ouverture du tournoi donc. »



« Et ah oui, une dernière chose…Ne vous agenouillez plus jamais devant moi. Vous êtes des hommes libres, vous êtes « Versace », je suis « Versace », nous sommes tous « Versace ». Nous sommes une famille ! »


Avait-il dit en souriant sous son masque, sourire qui ne serait hélas pas vu par ses Lieutenants. Sans rien dire d’autre le boss de Versace quitta le hangar pour se retrouver à l’extérieur sous une pluie endiablée. Il avait rejoint Airakaz ainsi que les 313 pour rejoindre le port et quitter l’île. Il reviendrait plus tard pour superviser les travaux du Colisée. En attendant il avait d’autre chat à fouetter bien qu’il avait hâte d’être au jour « J », au jour de ce tournoi ou toutes les grandes pointures des réseaux mafieux se pointeraient pour faire des affaires.



------------------------------------------------------------------------------------------


[HRP : RP que j'ai reposté et qui avait été perdu. Donc voilà, c’est fini pour moi. Si vous voulez clore le topic en postant chacun une dernière fois, vous pouvez. Ça vous rapportera plus de Dorikis pour la notation ^^]






















Codage fait par Byby. Ne pas recopier. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Réunion entre Versace ! [PV Lincoln et Juza]   
Revenir en haut Aller en bas

_______________________________________________
 

Réunion entre Versace ! [PV Lincoln et Juza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une réunion entre frère et soeur. ( pv: Trèfle)
» Réunion entre élèves
» Réunion - Dortoir, Equipe de Swift
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: North blue :: Royaume de Luvneel-