Partagez | 
 

 If you're my curry, I'll be your rice [PV Yu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Civil
Lincoln Pastel
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 20/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 2365
MessageSujet: If you're my curry, I'll be your rice [PV Yu]   Dim 19 Juin - 12:53

Ange des ténèbres et poisson frais

feat. Yu
Plus le temps passait, plus le Shaman enchainait les missions. Il était entré dans une spirale où il était devenu accro à l’action en tout genre. Déjà avant de faire partie de Versace, il s’amusait à infiltrer des bases du Gouvernement pour récolter des infos juteuses mais là, avec les nombreuses possibilités que lui offrait la Pègre, il pouvait voyager un peu partout dans le monde ! Il lui suffisait d’en faire la demande à son supérieur et le lendemain un navire de la Marine l’attendait. Une fois dans une Blue différente, il pouvait se débrouiller tout seul et voyager avec un petit navire. C’était son cas actuellement.

Comme à son habitude, il avait rassemblé toutes les données que Versace possédait déjà pour tenter de cartographier l’ile. Il n’était pas doué en dessin mais tout ce qui l’intéressait c’était établir un semblant de carte pour que les différentes Blues n’aient plus de secret pour lui. Et dans sa grande investigation de South Blue, il entendit parler d’une ile qui était autrefois déserte mais qui était maintenant contrôlée par des Hommes Poissons. Il fallait qu’il y aille pour connaitre son emplacement précis.

Grâce aux informations récoltées d’ile en ile, il trouva enfin la terre promise. Même de loin, on la voyait bien. Elle était vraiment très grande. L’avantage c’était que grâce à cela, il aurait plus de chance de rester discret. Il n’aimait pas vraiment attirer les regards, surtout quand il agissait pour le compte de Versace. Et puis, il allait avoir affaire à des Hommes-poissons, il ne fallait pas oublier que ces bêtes-là, elles étaient 5 fois plus fortes qu’un humain normal ! D’autant plus qu’il avait entendu d’autres rumeurs, comme quoi des gens étaient tombés du ciel pas loin. Donc, il était logique de penser qu’ils se trouvaient eux aussi sur cette ile. Qui sait à quoi pouvaient bien ressembler ces sortes d’ange déchu !

Après avoir tiré sa barque sur la plage, Lincoln commença donc son exploration. Plus il pénétrait loin dans les terres, plus il sentait des regards s’appesantir sur lui. Mais il ignorait d’où ils pouvaient provenir. A vrai dire, il était pas mal à découvert entre ces montagnes bizarres. Il n’y avait pas beaucoup de végétation là où se trouvait son sentier sinueux. Il fallait qu’il se dépêche de trouver un meilleur chemin avant qu’il ne soit trop tard…

Malheureusement pour lui, pile au moment où il commença à presser le pas, des individus masqués tombèrent du ciel dans sa direction. Ils étaient trois donc même s’ils étaient armés de lance, le binoclard ne devrait pas avoir de souci à les vaincre… Quelle ne fut pas sa surprise quand il se retrouva les quatre fers en l’air, solidement attaché à une branche que les indigènes portaient à plusieurs. Tout s’était passé si vite, il n’avait pas vu venir les coups, c’était comme si ces gens avaient la capacité de voler avec leurs chaussures bizarres. Et leurs armes, elles n’étaient pas normales elles non plus. S’agissait-il des individus tombés du ciel dont il avait entendu parler ? Quoi qu’il en soit, ils ressemblaient quand même pas mal à des humains mais en plus musclés, et avec une peau bizarre.

Finalement, ils arrivèrent dans une sorte de hutte en bois géante, dans le creux qui séparait deux monts gigantesques. Une fois à l’intérieur, ils jetèrent le cochon pendu qu’était Lincoln dans une cage en bois. Une fois l’atterrissage bien lourd effectué, le blondinet remarqua la présence d’un autre détenu. Il s’agissait d’une belle femme aux longs cheveux bruns. Sympa, il était prisonnier avec une jolie demoiselle, c’était déjà un peu mieux que d’être tout seul avec ces sauvages autour…

Hum… Bonjour ! Je vois que vous êtes retenu prisonnière comme moi, ne vous inquiétez pas, je vais nous tirer d’affaire en deux trois mouvements. Pas envie de rester plus longtemps avec ces dingos… Moi qui pensais surtout tomber sur des Hommes-Poissons…

Une fois cela dit, il se tortilla un peu et après deux trois coups de poignet, il parvint à se défaire de ses liens.

Voilà, qu’est-ce que je disais ! Plus qu’à sortir de la cage et on est libre ! Au fait, vous pouvez m’appeler Link. Et vous, comment vous appelez-vous ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Shichibukai
Yu Belladone
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 24/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 4472
MessageSujet: Re: If you're my curry, I'll be your rice [PV Yu]   Dim 19 Juin - 20:00





Rencontre



Telle un papillon dans une prison de verre, elle se présentait dans un aspect qui laissait transparaitre une image de détresse dans un premier temps...

Malheureusement... Les apparences avaient le don pour être trompeuses... Et si la corsaire semblait à première vue prise au dépourvue, il en était tout autre réellement. Elle avait tout manigancé pour arriver pile là où son désire voulait la porter. Pas une seule fois son plan s'était enraillé malgré les nombreux imprévus possibles. Telle une machine bien huilée, elle avait finement préparé son avenir afin qu'il puisse se dérouler selon son envie. Et alors que les barreaux de bois étaient une manière de la priver de sa liberté, ils n'étaient clairement pas en mesure de l’arrêter bien longtemps...

Elle avait voulu venir sur cette île notamment pour son histoire atypique et la politique qui la gouvernait depuis un certain temps. C'était un territoire encore à l'abri de la gangrène du gouvernement car il ne possédait aucune affiliation quelconque avec. Néanmoins, cela ne voulait pas dire qu'il était aisé d'y mettre pied en tant que pirate. La situation n'était pas claire, mais l'endroit était sous le joug des Atlantes et des anges, une information encore imprécise que Yu avait hâte de découvrir. Néanmoins, aux dernières nouvelles, c'étaient les hommes poissons qui avaient mit le grappin sur la jeune femme.

Ils étaient ignorants de sa réputation, ignorant qu'à la seconde même de leur rencontre avec elle, ils étaient condamnés à finir en papier peint de cette hutte aux allures disproportionnées. Peu de gens conaissait sa réputation à travers ses actions plus qu'à travers des rumeurs. Elle avait commis des actes horribles, digne des pires bouchers de ce monde sans pour autant en éprouver une quelconque culpabilité. C'était une tueuse au sang froid, sans pitié, capable d'arracher la vie d'autrui l'espace d'un soupire. Et elle en avait encore moins face aux individus capable de résister à ses charmes.

Et c'était le cas des hommes poissons. D'une espèce semblable mais aussi biologiquement différent de celle des humains, ils n'éprouvaient aucune sensation à l'idée même d'approcher Yu. Elle n'était qu'une bête potelet comme les autres pour eux, elle ne sécrétait chez eux aucune hormone d'envie quelconque. Là était une de ses plus grandes faiblesses qu'elle avait su compenser avec son fruit non sans mal. Mais elle était encore bien loin de pouvoir briser cette barrière de l'attirance. Bien qu'aucun homme ne pouvait lui résister, ce monde n'était pas constitué seulement que d'humain à son grand désarrois.

Alors elle avait donné une image de jeune femme en détresse, rapidement capturée sans aucune opposition par ces indigènes. C'était la manière pour elle de s'infiltrer dans l'île de la manière la plus simple et la plus discrète, sans pour autant porter une grande attention vis à vis d'elle. Elle voulait en percer les secrets et elle avait besoin de se tapir dans l'ombre pour cela. S’apprêtant à briser les barreaux de sa chaine avec seulement sa force pure, elle vit qu'un autre individu fut jeter dans la même geôle boisée qu'elle. Elle qui n'aimait pas partager son territoire, elle n'allait clairement pas cohabiter plus longtemps avec lui.

Il se présenta, commença à déblatérer quelques mots qui ne prêtaient pas forcément l'attention de Yu. Elle était déjà à la seconde étape de son plan et elle ne pouvait se permettre de se le voir enrailler à cause de lui. D'autant plus que son équipage devait venir la rechercher dans la soirée, elle n'avait qu'une plage relativement restreinte d’horaire pour avoir un premier aperçu de l'ile. Elle n'était là qu'à titre personnel.

Alors qu'il vint à lui demander son nom, elle brisa les barreaux par sa simple force. Prouvant par ailleurs qu'ils n'étaient pas assez robustes. Elle sortit de sa prison de bois en s'assurant bien évidement de l'absence d’éventuel garde.

- Moi ? Je suis Yu Belladone.

Elle n'aimait pas se présenter davantage, sa réputation parlait pour elle en temps normal et s'il n'était pas capable de mettre des désignations sur sa personne, alors il ne valait pas la peine qu'elle perde du temps à se présenter davantage. Cependant, ce qui la coupa dans son amusement fut l'écoute de deux gardes s'approchant.

Très vite, elle disparut de la vision du jeune homme pour s'engouffrer dans les moindres recoins de pénombre de la hutte pourtant bien dégagée. Les deux hommes poissons entrèrent et mirent un certain temps avant de voir que leur jouvencelle en détresse s'était aisément échappée. S’apprêtant à donner l'alarme, les deux n'eurent pas le temps de sortir un seul son de leurs gorges qu'ils se la virent trancher immédiatement.

Les corps trébuchèrent lourdement sur le sol, les yeux livides, face à la mort, tout les individus même de race différente se retrouvaient être logés à la même enseigne. Elle n'avait prit aucun plaisir à tuer des déchets pareil, heureusement, ses habits n'avaient pas été souillé du sang âcre de ses victimes. Elle regarda une dernière fois le jeune homme blond et tourna ses talons en directions de la sortie. Libre à lui de poursuivre son chemin pendant qu'elle mettait en place ses recherches...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
 

If you're my curry, I'll be your rice [PV Yu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» le curry est un laxatif naturel, et pas besoin de te dire qu'un intestin propre est un souci en moins. (maddie)
» le curry est un laxatif naturel, et pas besoin de te dire qu'un intestin propre est un souci en moins. (jonah)
» Les sauces en boite
» Arthur Curry - Aquaman
» Un petit malentendu (arthur curry)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Royaume de Briss-