Partagez | 
 

 Un recrutement dans les règles de l'art [ Présent - feat Ashes & Archi ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pirate
Bor Ragnarok
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Dorikis : 2250
MessageSujet: Un recrutement dans les règles de l'art [ Présent - feat Ashes & Archi ]   Jeu 30 Juin - 19:35


Une femme chez " Les démons du froid " ?l


Depuis quelques heures, les quelques pirates sous la coupes de Bor sont arrivés sur la fameuse île de Luvneel. Cet ancien grand royaume est aujourd'hui un bastion de la Révolution, mouvement que le colosse ne connait pas encore à vrai dire.
Après avoir vécu en autarcie pendant 30 ans, il a été cryogénisé dans les glaces pendant 27 très longues années qui ne lui ont parut n'être qu'un battement de cil. Désormais, bien que cela fait un moment qu'il est de nouveau "en vie", le barbus a encore beaucoup de mal avec les changement dans ce monde et ce qu'il se passe à l'extérieur. Du coup il apprend un peu chaque jour des choses qui paraissent absolument normales pour le reste du monde.

L'ensemble de l'équipage est encore réunis et s'apprête à entrer dans la ville principale. En effet, les forbans ont débarqués sur une plage au loin afin d'être dissimulé à la vue de tous. Ainsi, Bor réunit tout le monde afin de donner ses quelques consignes avant qu'ils n'entrent dans la capitale.

- Démons du froid !
Aujourd'hui nous allons recruter pour notre équipage. On a pas beaucoup de place sur le Fafnir du coup, on se limite à deux pas un de plus. C'est Magnus qui va diriger le recrutement et une fois que vous aurez trouvez les pirates, vous me les amènerez un peu à l'extérieur de la ville, dans la grotte qui se trouve là.
joignant les actes à la parole, le colosse pointe du doigt une petite grotte en amont de la ville.

- Capitaine je m'en occupe, on fait le recrutement habituel ? dit Magnus Heinasson, le charpentier de l'équipage.

- Pourquoi vous venez pas capitaine ?! demande l'un des hommes d'équipages.

Alors, après avoir entendu un telle ineptie sortir de la bouche de l'un de ses camarades, Magnus lui asséna un petit coup avec sa prothèse faite d'acier.

- Aiiie ...

- Le capitaine ne vient pas parce qu'il est trop imposant il ne peut pas être discret baka ! gueule Magnus sur un ton désespéré.

- Oui, ce sera un recrutement habituel Magnus !

Alors que le pirate ne répond rien, se contentant de se frotter le dessus du crâne doucement tous se regardent dans les yeux, sachant évidemment ce que veux dire un "recrutement habituel" car tous y ont été soumis à part le charpentier. C'est d'ailleurs la manière traditionnelle chez les pirates, celle qui est employé depuis la nuit des temps. Ainsi, les sourires se dessinent sur les visages et Magnus prend son rôle en main de "second" officieux des "Démons du froid".

- Les gars, c'est partit on y va ! L'objectif c'est de trouver LE pirate qu'il nous faut ! J'ai besoin de vous pour encadrer le recrutement donc suivez bien mes ordres ! Allez on y va !

C'est ainsi que le groupe se sépare en deux, d'un coté l'ensemble des pirates qui se dirige vers la ville et de l'autre, le colosse qui lui prend la direction de la grotte.

----- Equipe mené par Magnus -----

Après quelques dizaines de minutes de marches, les hommes arrivent enfin dans la ville même. Ils y découvrent une foule de monde, un royaume en effervescence. Ils y voient une économie qui semble bien tourner et une population qui semble heureuse sur ses terres. Ils croisent beaucoup de gens aisés, mais comme partout, il y a une façade. Car effectivement après de longues minutes de recherches, Magnus et les autres forbans découvrent les quartiers plus "sombres" et moins fréquentable. C'est là qu'ils trouvent des tavernes parfois glauque et c'est là qu'ils s'axent pour leur recrutement.
Comme tout le monde le sait, les pirates sont friands de ces lieux malfamés et c'est là que forcément l'on trouve des guerriers.
Du coup, le charpentier s'arrête devant l'une d'elle, nommé " Le vieux bistro " et se décide à y entrer. Bien qu'il ne semble pas surpris, l'odeur à l'intérieur lui attaque immédiatement les narines et il a un peu de mal à respirer. A vrai dire, l'odeur de vomi est omniprésente ici et le parquet colle à cause de l'alcool. Ci et là des saoulards semblent mort, certains surement réellement en comas éthylique.
Ne voyant pas vraiment de pirates encore en état, Magnus s'apprête à rebrousser chemin quand l'un des "Démons du froid" le percute sans le faire exprès.

- Merde ... excuse moi Magnus, mais je pensais on pourrait boire un peu non ? Histoire d'être chaud pour le recrutement ! dit le pirate avec un air béa. Il semble presque fier de ses arguments pourris, juste là pour justifier qu'il a soif et veut se saouler un peu.

Retenant ses nerfs, le charpentier à un sourire nerveux qui apparaît. Il sert son poing droit afin de ne pas frapper une fois de plus l'un des forbans mais ce n'est pas l'envie qui lui manque. Pour une fois il se contient, sachant qu'il aura son lot de violence tout à l'heure.

- T'es plus con que t'en a l'air en fait ....
Non on va pas boire, on a une mission on s'y tient on ira festoyer ensemble après !


- Ouais mais ...

C'est alors qu'une sorte de pulsion de colère s'empare du second de Bor et aussitôt, il attrape le pirate grâce à sa prothèse en forme de pince. Puis, il serre un peu son étreinte sur le flibustier, juste assez pour lui faire une peur bleue.

- Pas de mais, on dégage ! dit-il tout en desserrant sa poigne et en tournant les talons.

Du coup, l'ensemble des pirates sort de la taverne miteuse et cette fois-ci, l'abrutit se tient la gorge, montrant des marques rouges de chaque coté. Puis, ils prennent la direction d'une autre qui se trouve à deux pas de leur position.
Une fois arrivé devant, on peut lire sur l'écriteau " Chez pierrette ", puis sur un autre bien plus petit à droite de la porte :

" Saké 50 berrys / Rhum 50 berrys / pipe 50 berrys  
La formule complète pour 120 berrys "

Amusé, Magnus ordonne donc à tout le monde d'entrer, non pas qu'il souhaite s'offrir les faveurs d'une catin, mais plutôt que l'insigne aguicheuse promet un peu de monde. Une fois la porte poussée, ils peuvent s'apercevoir que l'intuition du charpentier était plutôt bonne car effectivement, il y a beaucoup de monde ici. Des hommes, des femmes et surtout, des pirates et d'autres types louches. Les "Démons du froid" avancent jusqu'à se trouver au centre de la taverne avec de dire un seul mot.

- Tout le monde !
J'ai une annonce, Bor Ragnarok recrute pour son équipage !
Cet homme est une montagne, un monstre de force et il cherche de nouveaux pirates pour le suivre car oui, il deviendra rapidement l'un des plus grands de ce monde, c'est lui qui prendra la prochaine place de Yonkou  préparez vous !
Cependant, il ne cherche pas n'importe qui, non vous n'allez pas postuler simplement comme chez ces enfoirés de la Marine ! Nous ferons un recrutement plus ... "traditionnel", oui ça va être une série de combat qui désignera ceux qui pourront rencontrer le capitaine !
dit Magnus avec une voix grave et portante. Il ajoute à son discours beaucoup d'entrain et de vie afin d'appâter plus de monde. C'est ce genre de chose que l'on attend d'un second, un homme qui puisse galvaniser les hommes rien que par la parole.

- Alors ceux qui veulent participer n'ont qu'à venir dehors ! Reprend-il aussitôt. Allez, y'a t-il de vrais pirates ici ?! Des hommes qui n'ont peur de rien, des guerriers ou n'y a t-il que des tapettes ?!

Deux hommes se lèvent et fier de leur carrure plutôt honorable sortent à l'extérieur pour montrer leur détermination. Puis, c'est tout un groupe qui se lève à son tour, pour rejoindre les premiers.
Ainsi, les combats pour le recrutement sont presque prêt à commencer. Du coup, les pirates de Bor suivent les postulants et les dévisagent pour desceller d'éventuels bons combattants.
Les choses intéressantes vont commencer !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Pirate
Archi
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 25/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 2050
MessageSujet: Re: Un recrutement dans les règles de l'art [ Présent - feat Ashes & Archi ]   Jeu 14 Juil - 10:46

 


Un recrutement dans les règles de l'art


Tout a commencé lorsque j'ai quitté Kenzan, cette île qui m'a accueilli pendant plusieurs années après que j'ai gagné plusieurs fois d’affilée la célèbre course de traîneau en Lapin-Garou. J’étais devenu une célébrité sur cette île, et j'y ai pris goût, je dois l'avouer. En plus, ça m'a permis d’apprendre la navigation et un petit peu la météorologie. Enfin bref, j'ai quitté Kenzan pour revenir sur Banaro, mon île de naissance afin de me venger d'avoir été exilé. J'avais pris la mer dans une petite barque, assez grande pour transporter des victuailles pour cinq jours, et ça devait être suffisant. Mon Log Pose devait aussi me mener à bon port, mais rien ne se déroula comme prévu.

Au bout de deux jours en mer, je me retrouvais totalement seul, ni île ni navire sur cet océan si calme la plupart du temps, du moins de ce que j'en avais vu dans ma vie. Je commençais fortement à m'ennuyer sur mon embarcation, sans avoir d'autres occupations que la pêche et la sieste. Je pensais que ce voyage monotone durerait des semaines mais un incident changea totalement la donne. Une énorme tempête surgit sans prévenir, soulevant d'immenses vagues qui faisaient tanguer dans tous les sens la petite barque dans laquelle je me trouvais. J'essayais de tracer mon chemin  à travers cette intempérie surprise. Des éclairs tombaient du ciel, la pluie venait se mêler à la fête, me trempant tout le corps en quelques instants. Ça sentait le roussi cette histoire, plus j'avançais, plus le ciel noircissait, comme si je ne devait pas passer par là, sauf qu'il était bien trop tard pour rebrousser chemin, je me trouvais maintenant à quelques mètres de l'épicentre de ces bourrasques violentes. Je réussissais à m'en éloigner aprés des minutes de forte concentration, faisant en sorte que les vagues n'endommagent pas mon embarcation, mais à la suite d'une mauvaise manipulation, une immense trombe d'eau fit vaciller plus violemment la barque, ce qui eut pour effet de me renverser, envoyant ma tête contre le rebord gauche, ce qui eut pour effet de m'assommer. La bataille face à la nature était perdue, l'embarcation dérivait dans cette tempête, seul un coup du destin pourrait me sauver, tandis que je gisais sur le sol, une flaque de sang se formant autour de mon visage, due à la blessure à la tempe occasionnée par la tempête.

Quelques jours plus tard, je me réveille dans un lit confortable, avec un sacré mal de crâne. En posant ma main sur le sommet de ma tête, je me rend compte qu’un pansement a été posé pour soigner mes blessures. Je ne sais pas du tout où je me trouve, ni comment j'ai atterri ici, la seule chose que je remarque c'est le léger mouvement que je sens sous moi, m’indiquant que je suis toujours en mer. Mon cerveau est encore complètement embrumé, je n'arrive pas à distinguer plus que les contours de la pièce, j'ai la nausée et je me sens vraiment pas bien, comme si un troupeau de dinosaures m'avait piétiné pendant de longues heures avant de me faire des choses inavouables et de m'abandonner à mon triste sort. Les contours des meubles commencent à être de moins en moins flous, mais c'est pas encore la joie. Ma tête tourne tandis que j'entends une porte s'ouvrir et que je vois de la lumière se diffuser dans la pièce. J’aperçois une femme en blouse blanche franchir le seuil, mais avant que je ne dise quoi que ce soit, je me sens encore plus fatigué qu'avant, et ma tête vient s’écraser sur l'oreiller, pour me faire retourner dans les bras de Morphée. Je ne me réveillerais que plusieurs jours plus tard, plus en forme cette fois-ci.

J'entends plusieurs voix autour de moi, mais impossible de comprendre ce qu’elles disent, comme si elles étaient vraiment très très très loin. En ouvrant un œil, j’aperçois une femme et un homme en train de se disputer. Petit à petit, mes sens reviennent et je comprends qu'ils parlent de moi.

« -Non Capitaine, on ne peut pas le jeter à la mer comme ça, c'est un maudit, il se noierais dans la seconde !

-C'est pas mon put**n de problème ! On n'a pas de quoi nourrir une bouche de plus ici, donc soit il se réveille et est utile tout de suite, soit on le dégage.

-Mais il est encore trop faible pour quoi que ce soit, si il ne reste pas allongé, sa plaie risque de se rouvrir ! »

Avant qu'ils ne continuent,  je saisis le bras de la femme, lui montrant qu'elle se trompe et que je suis remis de mes blessures. En même temps, ma tête se relève, afin de croiser le regard de cet homme qui veut me jeter par-dessus bord.

« -Écoute moi bien petite, je suis en pleine forme ! Merci d'avoir pansé mes blessures mais je n'ai plus besoin de soin. Je lâche son bras et souris à l'homme. Merci pour le lit l'ami, mais je ne resterais pas, ne t’inquiète pas, je repars avec ma barque dès que possible. J'aimerais juste connaitre ton nom et  comprendre ce qu'il s'est passé avant de partir.

-Shashashashasha, tu me plais toi ! Qu'est-ce que tu faisais seul en pleine tempête ? T'es un grand malade toi ! Pour répondre à tes questions, je m’appelle Tommy et je suis le capitaine de ce navire, et toi ? Par contre on va avoir un problème pour ta barque, elle est totalement détruite.  Mais viens, on arrive bientôt à destination, je vais te présenter au reste de l’équipage et on trouvera quelque chose à te faire faire. »

Sans attendre ma réponse, il fait demi-tour et sort de la pièce. J'ai un peu de mal à me lever, mais je sers les dents et pose le pied droit au sol avant de refaire la même chose pour le pied gauche. J'ai du mal à trouver l'équilibre pendant quelques minutes, puis je sens mon corps se réhabituer à la station debout. Je mets un long moment pour atteindre la porte, et quand j'y parviens, je la pousse pour enfin revoir le monde extérieur. Et là, surprise, sur le pont c'est la fête, de la musique entrainante et joyeuse arrive à mes oreilles tandis que je vois tout l'équipage en train de danser et de picoler. Ça, c'est exactement ce qu'il me fallait ! J'esquisse un grand sourire, au moment même où Tommy me fit signe de la main pour le rejoindre. Je ne me rappelle presque plus de rien au réveil, ma tête me fait atrocement mal et mes paupières sont lourdes. En observant les alentours, je m'aperçois que je me suis endormi sur le pont, à même le sol, entouré de plusieurs membres de l'équipage. J'ai pas la force de me lever, c'est une sacrée gueule de bois que je tiens là, je me mets à repenser à la soirée d'hier.

Tommy m'a parlé de leur destination, Luvneel sur North Blue. Je ne sais pas comment on a fait pour passer de Grand Line à North Blue, mais j'ai l'impression qu'il me l'a expliquer. Un autre flash arrive, j'ai une bouteille à la main, à moitié vide et je suis mort de rire. Flash suivant, je danse avec tout le monde, riant à gorge déployée. Autre flash, je suis en face du Capitaine, entre nous une petite table en bois ronde accompagnée de plusieurs bouteille d'alcool et de deux verres. Autour de nous tout le monde hurle et encourage Tommy . Et après ça, plus rien, le trou noir. J'essaie de me concentrer un peu plus, mais rien n'y fait, je n'arrive pas à me rappeler d'autre chose. Tant pis, ça ne devait pas être très important… je me lève en faisant attention de ne pas réveiller les autres, je trouve de la bouffe sur une table et je prends une bouteille encore pleine afin de bien faire glisser ça, puis me dirige vers la proue et je me pose dessus, afin de profiter de l'air marin. Bien plus tard dans la journée, Tommy me rejoint et m'explique qu'on arrivera dans la soirée à Luvneel, j'en profite pour en apprendre plus sur son équipage, et je comprend que ce ne sont pas des pirates ordinaires, il s'agit de contrebandiers qui bossent principalement pour Versace, une nouvelle  organisation criminelle qui commence à étendre son pouvoir sur les Blues et sur Grand Line. Ils n'en savent pas beaucoup plus, mais depuis qu'ils travaillent pour cette organisation, ils gagnent beaucoup plus d'argent qu'avant.

Quelques heures plus tard, alors que la nuit commence à s’installer, notre destination est en approche. C’est une très grande île qui se dresse devant nous, mais le navire ne se dirige pas directement vers le port, non non, on longe les côtes pour s'amarrer sur une petite plage en périphérie de la grande ville, comme si on ne devait pas se faire remarquer, ce qui est logique pour la contrebande. Quoi qu'il en soit, Tommy vient me voir avant qu'on rejoigne la plage.

« - Écoute Archi, je t'aime bien et j'ai besoin de bras, donc tu vas nous donner un coup de main pour tout décharger, et ta dette sera réglée ! Après, tu peux bien sûr rester avec nous si tu en as envie, on te trouvera une utilité t’inquiète pas pour ça !

-Ta proposition est intéressante, mais ce n'est pas la vie que je veux ! Vous êtes des gars sympas, je me suis bien marré avec vous, et encore merci de m'avoir sauvé la vie, mais après la livraison, je repars de mon côté ! Moi je veux découvrir le monde et devenir le plus fort, je vais donc chercher un équipage ou des gens qui voudront de moi et qui ont les même objectifs que moi ! Mais si on se recroise, je saurais me rappeler de mes bienfaiteurs, tu as ma parole ! »

On a donc déchargé toute la cale, puis j'ai fait des adieux rapides avant de partir visiter la ville. Après avoir erré un moment dans celle-ci, je me suis trouvé un coin tranquille dans une ruelle pour la nuit, et ce fut un super sommeil.

Le lendemain, je me suis fait réveillé par le soleil, c'est aussi ça la vie dans la rue, ça me laissera le temps de trouver de l'argent pour écumer les tavernes à la recherche d'hommes d'exception pouvant faire de moi l'homme le plus puissant du monde. Et pour trouver de l'argent, rien de plus simple qu'un bon vieux racket dans les règles. Je me pose dans la rue la plus fréquentée et je saute sur toutes les personnes qui ont l'air d'avoir de l'argent. Mon petit manège dure une heure et j'ai gagné plis d'argent que je ne pourrais en dépenser dans la journée. Parfait ! Il ne me reste plus qu’à trouver la bonne taverne pour le recrutement. J'entre dans la première que je trouve, "Au chien jaune" elle s'appelle. Je bois un verre de rhum et me fait préparé un bon repas à base de viande. En observant la clientèle amassée ici, je me rend rapidement compte que je ne trouverais pas mon bonheur ici. J'engloutis mon repas et continue ma recherche. Je fais plusieurs tavernes sans trouver qui que ce soit d’intéressant,je commence même à me dire que c'est peine perdue sur cette île, jusqu’à ce que je me pose dans un bar miteux qui fait aussi bordel, « Chez Pierrette ». Ici je vois deux trois mecs plus costauds que tous les autres, mais sans plus. Je m'installe quand même à une table, observant attentivement, un verre de rhum à la main. Toujours rien… je me lève pour partir au moment où tout un équipage débarque.

- Tout le monde ! 
J'ai une annonce, Bor Ragnarok recrute pour son équipage ! 
Cet homme est une montagne, un monstre de force et il cherche de nouveaux pirates pour le suivre car oui, il deviendra rapidement l'un des plus grands de ce monde, c'est lui qui prendra la prochaine place de Yonkou  préparez vous ! 
Cependant, il ne cherche pas n'importe qui, non vous n'allez pas postuler simplement comme chez ces enfoirés de la Marine ! Nous ferons un recrutement plus ... "traditionnel", oui ça va être une série de combat qui désignera ceux qui pourront rencontrer le capitaine ! Alors ceux qui veulent participer n'ont qu'à venir dehors !  Allez, y'a t-il de vrais pirates ici ?! Des hommes qui n'ont peur de rien, des guerriers ou n'y a t-il que des tapettes ?! 

Ça c'est du discours ! Plein d'entrain, des insultes pour motiver les futurs potentiels membres d’équipage, et une belle présentation de son capitaine, rien de mieux pour pousser tous les mecs costauds à passer "l’entretien". Mais ce qui m’intéresse surtout moi, c'est ce qu'il a dit sur ce Bor Ragnarok. Son subordonné en parle comme un futur Yonkou, rien que ça! En plus, il le décrit comme une grosse brute, et ça me donne envie de le rencontrer. Pendant ce temps, deux mecs assez balèze se sont levés pour répondre aux provocations. Il en fallait pas plus pour que tous les autres les suivent à l’extérieur. Je me fais resservir un verre avant de suivre le mouvement d'un pas nonchalant, un grand sourire aux lèvres. Je rejoint les postulant en les toisant de haut, c'est l’avantage de mesurer trois mètres. Je ne vois pas grand monde d’intéressant pour le moment, mais comme on dit sur mon île, il faut toujours se méfier de l'eau qui dort. Une chose est sûre, j'ai hâte de rencontrer ce Bor Ragnarok !


© borderliness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Pirate
Bor Ragnarok
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Dorikis : 2250
MessageSujet: Re: Un recrutement dans les règles de l'art [ Présent - feat Ashes & Archi ]   Jeu 22 Sep - 21:53


Un recrutement dans les règles de l'art


La troupe s'éloigne petit à petit de la ville en attirant tous les regards sur elle. Beaucoup de citoyen du royaume de Luvneel suivent donc de loin cette procession suspecte, ne sachant pas pourquoi autant de forban se suivent ainsi. Il est vrai que pour éveiller la curiosité locale il n'y a rien de mieux que ce genre d'événement. C'est donc comme ça que pour un certain nombre de civils, la journée va être extraordinaire.
Magnus mènent les potentielles nouvelles troupes de son capitaine dans un poing reculé. En effet, Bor les attend à la lisière de la forêt dans une grande grotte. Comprenez qu'un loup de mer de 6 mètres ça ne passe pas inaperçu, non pas qu'il ai peur de quoi que ce soit, mais plutôt qu'il souhaite faire son recrutement à l'abri des regards avant de repartir sur les mers. Bien que les flots de North Blue ne soient pas réellement un danger mortel pour le colosse, il désire être bien accompagné pour prendre la route de Grandline.
C'est donc après plusieurs dizaines de minutes que l'ensemble des flibustiers arrivent au point de rendez-vous. Face à l'antre temporaire du barbu ils attendent leur hôte. Le charpentier s'approche de l'obscurité qui règne en ce lieu étrange qu'à choisit Bor.

> Capitaine ... j'ai avec moi 15 prétendants, on peut commencer le recrutement ?!

Un silence glacial s'installe et aucune réponse ne se fait immédiatement entendre. Magnus a un grand sourire aux lèvres, il connait son capitaine et trépigne d'impatience à voir ce que vont bien pouvoir donner ces combats.

> Parfait, j'arrive Magnus !

La voix grave du colosse résonne dans sa pièce faites de roches, ce qui lui donne une sonorité terrifiante. Puis, on entend un bruit de ferraille lourd et caverneux qui fait fuir des oiseaux qui picoraient des miettes juste devant le terrier du descendant de géant. En fait, ce n'est que lui qui s'est levé et son armure qui a fait beaucoup de bruit. Deux ou trois des pirates trésailles, des gouttes de sueurs perles sur leur front et leur imagination les tortures. Effectivement ils s'imaginent toutes sortes de monstres ou de titan, capable de les broyer d'une seule main. En réalité ils ne sont pas si loin de la vérité car c'est bien vrai, Bor est un colosse et il est terriblement puissant, ce havre de barbarie est capable de tout et il ne recule devant rien. Sa seule morale est changeante selon ses pulsions et il aime écraser et montrer sa supériorité sur les autres. En fait, c'est un conquérant qui n'aspire qu'au pouvoir, son rêve étant de devenir roi, il ne sait même pas encore ce qu'est un Yonkou, il ne sait pas qu'au delà de North Blue, dans le Nouveau Monde 4 grands pirates se partagent les terres. Qu'ils se font la guerre et qu'ils disposent de véritables armées capable de détruire le monde tout entier.

Soudain le colosse sort de sa cachette, laissant échapper une ombre gigantesque qui cache le soleil à plusieurs des pirates. Il surplombe tout le monde et sa hache ainsi que son épée, toutes deux immenses, en font frémir plus d'un. Son armure ne luit pas, non, celle-ci n'est plus neuve, elle a servit durant de longues années et portes les stigmates de nombreuses batailles. Son visage grisâtre ne fait qu'augmenter son coté barbare et sanguinaire. Pourtant, celui-ci n'est dû qu'à sa congélation dans la glace. Enfin, il prend la parole tout en dévisageant ses potentielles recrues.

> Vous voulez rejoindre les "Démons du froid" ?
Toi là, le petit aux cheveux vert approche ... puis ... hum ... toi viens aussi !


Deux hors-la-loi s'avancent aussitôt, ils ont des cicatrices et n'ont vraiment pas l'air commode. Ce sont deux pirates qui ont servit sur des petits équipages insignifiant et qui finalement ont décidés de mettre pied à terre ici, à Luvneel afin de se faire de l'argent. Que ce soit dans les docks ou dans les quartiers malfamé il y a toujours de l'argent à ce faire quelque part.

> Battez-vous maintenant, je verrais si vous êtes méritants !

Le hasard tombe bien mal, il s'avère que les deux hommes se connaissent et son des amis depuis déjà quelques années. D'ailleurs, cet imprévu se lit sur leur visage, évidemment aucun d'eux n'a envie de tuer son camarade.

> Mais ... c'est que ...

> Combattez MAINTENANT !

La voix autoritaire de Bor a suffit à convaincre l'homme bagayant: il n'a plus d'autres échappatoire que d'affronter son ami. N'ayant que leurs poings pour seule arme, ils se foncent mutuellement dessus l'un et l'autre. Les coups volent à droite et à gauche mais il n'y a pas vraiment d'impact. On sent aisément qu'ils se retiennent pour ne pas se blesser de manière trop grave.

> Si vous continuez à vous battre comme des merdes aucun de vous ne survivra !

Magnus a parlé, suppléant ainsi son capitaine à la perfection. Plus précisément il a ôté les mots de la bouche de son chef car celui-ci commençait à être agacé.
Ainsi, l'affrontement s'intensifie petit à petit, si bien que les premières giclées de sang apparaissent. Une arcade s'ouvre, un nez se brise et la violence du combat continue à grimper. Les coups de poings deviennent plus puissant, chacun des deux opposants veut sa place, il veut être choisit.
Le petit aux cheveux verts brise le genoux de son camarade puis lui saute dessus tout en lui fracassant la tête de plusieurs coups. Les deux sont encore vivant mais le plus grand est dans un sale état il faut le dire.

Le visage de Bor est toujours impassible, de ses longues années de guerres il a vu tellement de choses que plus rien ne peut le choquer. De plus, il est énervé quand à l'issu du combat, car oui, le petit pirate s'est arrêté de combattre, laissant son ami bien amoché au sol.

> Ne crois rien !
Tu n'as pas fini ton travail !


> ... mais c'est mon am...

C'est alors qu'un bruit de détonation retentit, l'un des pirates de Bor a tiré sur le guerrier au sol. La balle s'est logé dans sa cage thoracique et il est mort instantanément dans une gerbe de sang.

> Espèce de merde ... heureusement qu'il y a des vrais pirates pour finir le travail !

Puis, sans un mot de plus Bor s'arme de sa hache qu'il dégaine. Celle-ci, immense dépasse le petit homme qui vient de perdre son ami. Il est en larme, reniant -aux yeux de Bor- toute fierté. Tétanisé il ne peut rien faire, même pas fuir son destin et la hache du colosse s'abat sur lui dans un lourd fracas. Il s'en suit un hurlement de souffrance terrible comme peu en ont entendu. Un bras vient d'être sectionné et du sang gicle partout. Le forban s'effondre au sol en pleurant et en gueulant sa douleur extrême.

> Bon j'en ai marre !
Maintenant c'est chacun pour soit, battez-vous tous les uns des autres et je ne prendre que le survivant !


Les mots de Bor sont fort, alors que Magnus avait laissé entrevoir qu'il y aurait possiblement plusieurs vainqueur, le capitaine a délibérément fermé toutes les portes pour qu'un seul accède au poste. Un seul et unique survivant de cette bataille pour une seule et unique place au sein de cet équipage qui fera trembler toutes les mers.
L'issue de ce mini-tournoi de la mort est incertaine et c'est surement ce qui plait le plus au colosse. Qui survivra ? Qui sera le futur camarade de l'utilisateur de fruit du démon ? Qui détruira aux cotés de Bor ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un recrutement dans les règles de l'art [ Présent - feat Ashes & Archi ]   
Revenir en haut Aller en bas

_______________________________________________
 

Un recrutement dans les règles de l'art [ Présent - feat Ashes & Archi ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Il y a un certain plaisir à ne pas faire les choses dans les règles » Lou
» Cendres et ossements, un assassinat dans les règles (Phorao)
» Règles de recrutement
» Mordheim : une adaptation avec les règles de Necromunda.
» Quelles règles de l'arrondi appliquer dans le JDR ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: North blue :: Royaume de Luvneel-