Partagez
 

 Singe ou homme, quelles différences ? [PV Amiral]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chasseur
Gray Ashura
Gray Ashura
Messages : 51
Date d'inscription : 25/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 2178
MessageSujet: Singe ou homme, quelles différences ? [PV Amiral]   Singe ou homme, quelles différences ? [PV Amiral] Icon_minitime1Dim 5 Juin - 0:07


Bordel de dieeeeeeuuuuu !!!

Tiens ? Mais qu'est ce qui pouvait donc pousser ainsi notre chasseur de prime préféré à fuir ainsi ? Comme nous l'avions vu précédemment, Gray n'était pas le genre à fuir pourtant…
Pour comprendre ce bordel sans nom, il faut remonter le temps de quelques jours.

Gray avait rencontré sur une petite île paumée de South Blue un type contrôlant le sable. Gray aurait pu le poursuivre… Excepté qu'aucune prime n'avait encore été émise à son encontre. Il avait simplement réagi excessivement en légitime défense. Hakan n'avait pas attaqué en premier et avait aidé à soigner sa victime. Le chasseur de prime n'avait donc aucune raison de le poursuivre. Le colosse avait toutefois compris qu'il avait encore beaucoup de choses à apprendre sur l'art du combat.

C'est pour cela qu'il avait décidé d'aller sur l'île du Karaté. L'île était notoirement connue pour ses artistes martiaux. Gray en était d'ailleurs tout excité. Le petit homme allait pouvoir y affronter des gens qui comme lui, avaient consacré leur vie à la baston. C'était donc quelque chose qui intéressait au plus haut point le jeune homme…

Sauf que manque de bol, cette île n'était pas réellement proche de Wildhunt. A vrai dire, elle était même carrément loin. Le colosse avec sa petite barquette n'aurait pas réussi à aller bien loin en un trajet direct. Alors, à la place, Gray avait décidé de couper son trajet avec plusieurs escales à travers les îles de South Blue. Le trajet était légèrement plus loin, mais le colosse compensa en ramant plus vite… Ce qui étrangement marchait. C'était peut-être dû également au fruit de Gray… Son corps ne s'échauffait pas, donc il évitait les claquages. Utile pour ramer sur de longues périodes…

Bref, le colosse s'arrêtait donc ponctuellement sur les îles, soit pour se reposer, soitse ravitailler… Soit, une fois, chasser le pirate. En effet, sur une petite île sans nom, puisque probablement trop petite pour réellement être sur les cartes (Gray s'était planté dans la navigation), il y avait un petit village. Or, ce petit village était sous la coupe de deux brigands qui terrorisait les villageois de leur physique. En effet, les gens ne sont pas trop enclins à se rebeller face à des individus de 2 m 50, qui possèdent également des armes et des hommes de mains. Francis et François, le duo de frère pirate… Des petits pirates, qui avaient une petite prime sur leur tête. Pas une énorme, hein. Ça n'atteignait pas le million à deux. Même en doublant la somme qu'on obtenait alors on n'atteignait pas le million. Bref, c'était deux petites frappes.

Puis, Gray avait accosté et s'était dirigé vers le bar… Pour boire un coup et dormir. Il était tard en effet et le jeune homme avait ramé toute la journée. Le colosse était alors entré dans le bar, à la surprise du groupe de pirate… Qui se marra en voyant le physique grotesque du guerrier. Le colosse, qui en avait l'habitude, ne s'en offusqua pas réellement. C'était une blague suffisamment récurrente pour qu'elle ne l'affecte plus. Toutefois, Francis était le plus idiot des deux frères. Le colosse vit donc s'approcher le type avec sa chope et l'air goguenard. Gray le regarda alors, sachant pertinemment ce qui allait se passer.

« Écoute… Je sais ce que tu veux faire et crois-moi, tu ne veux pas le faire. »

Tout en prononçant ces mots, Gray posa tranquillement sa bière… François, derrière, prit alors la parole.

« P'tit gars, t'es venu au mauvais endroit, au mauvais moment. C'est nous qui sommes les patrons de cette île et tout le monde fait c'qu'on dit. »

Gray haussa un sourcil alors que Francis vida sa chope sur le crâne de Gray. La bière ruissela sur le visage de Gray, coulant à travers les creux entre les muscles du visage disgracieux du colosse…

« Attendez. Z'êtes des pirates ? »

« Bwahahaha, le mec a enfin capté, frangin ! Alors maintenant… »

Bang bang bang. François, qui jusqu'alors parlait… se vit interrompre par Gray, qui frappait violemment le comptoir du bar avec le visage de Francis. Le bar entier était choqué par le spectacle. Puis Gray lâcha le corps inanimé du pirate. Les pirates regardèrent François, qui était tout aussi choqué qu'eux.

« BUTEZ-LE ! »

Désolé, une erreur est survenue. Veuillez essayer d'actualiser la page.
La suite est assez brouillonne. D'après le barman, le colosse s'est mis à jouer des poings à une vitesse à proprement ahurissante et une force à la démesure de son physique. François avait réussi à fuir la scène, avec assez d'hommes pour manœuvrer le navire. Le vaisseau avait ensuite disparu à l'horizon. Quant aux quelques pirates mis hors d'état de nuire par Gray, ils avaient été remis à un navire de la Marine qui avait fini par trouver étrange que la petite île n'émette plus rien. Un navire qui avait, pour le coup, rien d'autre à faire, avait donc décidé de jeter un coup d'œil.

Le colosse fut proprement remercié, avec un petit salaire… qu’il laissa à l’île pour l’aider à se reconstruire. Il se garda tout juste de quoi s’approvisionner pour arriver à l’île du Karaté.

Retour au présent maintenant.

La logique voudrait donc que ce qui poursuive le jeune homme à travers l’île soit donc François, qui aurait, par un moyen inconnu, d’autres hommes de mains. Le colosse essaierait donc de fuir le nombre impressionnant réuni pour lui faire la peau…
Sauf que non. Ce qui poursuivait Gray, c’était un putain de gorille. Avec un uniforme de la Marine. Le petit colosse courait donc dans l’île pour éviter de se prendre des pains de la part du Gorille et surtout pour semer le machin qui le pourchassait. Sérieusement, c’était quoi ce bordel ?

Le gorille était tombé sur Gray dans le bar de l’île… Gray sirotait son lait-grenadine au comptoir quand le gorille l’avait proprement expulsé du bar en l’attrapant par surprise par le col. Gray avait par la suite commencé à courir pour éviter de frapper un membre de la Marine… Car ce ne serait clairement pas Juste. Alors… Gray courait. Il ne pouvait pas réellement faire autre chose. En espérant perdre le gorille ou que quelque chose se passe pour intervenir en sa faveur.

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Révolutionnaire
Amiral
Amiral
Messages : 14
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Dorikis : 2251
MessageSujet: Re: Singe ou homme, quelles différences ? [PV Amiral]   Singe ou homme, quelles différences ? [PV Amiral] Icon_minitime1Jeu 9 Juin - 10:28
Amiral avait quitté ses amis depuis quelques jours. Seul au milieu de l'océan, il réfléchissait à un moyen d'améliorer son nouvel art martial. La grande connaissance livresque qui lui faisait office cervelle arrêta naturellement son choix sur l'île karaté, un endroit tout indiqué pour se perfectionner. D'après sa carte le singe était assez éloigné de l'île mais qu'à cela ne tienne le vent lui serait favorable pour les jours à venir, il n'aurait qu'à faire une escale ou deux avant d'arriver à bon port. C'est justement lors d'une de ces escales que le cauchemar commença. Alors que les caisses de provisions s'entassaient devant le petit voilier, il fut interpellé par un homme des plus désagréable.

Hey du con ! Tu fous quoi là ! T'as du culot de r'venir après c'que t'as fait !


Sale et débraillé, il y avait fort à parier que cet énergumène était un bandit ou un pirate. Après un ouk interrogateur et une flopée d'insultes à faire pâlir un charretier, le furibond personnage se jeta sur le pauvre orang outan qui ne comprenait pas un traître mot de l'histoire. Il devait s'agir d'une erreur, c'est du moins ce qu'essaya d'expliquer Amiral en esquivant les coups de couteau malhabile de l'homme. Raisonner ne servant apparemment a rien, le singe se résolut à saisir le poignet de son adversaire et de l'envoyer voltiger dans les air. Le révolutionnaire émit un soupire de contrariété avant de se remettre à charger ses provisions et quitter l'île sans autre forme de procès. Le quiproquo était clos, enfin c'est ce qu'il pensait. Notre ami voltigeur lui, n'était pas forcement du même avis. Persuadé d'avoir croisé l'homme qui avait mis son chef en prison, il se précipita pour rendre des comptes au frère restant. Le revanchard François rassembla ses hommes et ni une ni deux se lança à la poursuite de ce Gray fictif.

Installé confortablement dernier son bureau Amiral lisait un énième traité de navigation, une forte odeur de café émanait de la tasse posée devant lui. De temps a autre, il jetait un coup d'œil par le hublot pour vérifier qu'il tenait toujours le cap. Il y eut une détonation et le petit navire tangua violemment. Ce qui eut pour effet de jeter le singe au sol et de renverser le contenu de la tasse de café sur son visage surpris. Il prit appuis sur ses quatre membres et dérapant a moitié sur la flaque de café, se précipita hors de la petite cabine. Dehors à sa suite voguait un bateau de taille moyenne bien armé. D'un geste sûr, il dégaina sa longue-vue pour observer le pavillon du malotrus. Il s'agissait évidemment d'un bâtiment arborant un Jolly Rogers. Du moment qu'ils ne faisaient pas trop de grabuge, il n'avait rien contre les pirates mais, il semblerait que l'inverse ne soit pas vrai. Un onomatopée de frustration plus tard, le singe retira la cale de la barre et se mit à zigzaguer pour éviter les tires de canons. Le bateau de l'orang outan était plus petit, plus maniable et surtout plus rapide, il réussit à distancer ses assaillant mais, comment voulez-vous semer quelqu'un sur une mer hein ? Durant plusieurs jours il dut fuir les malandrins évitant leurs tirs d'ajustement. plusieurs jours de course-poursuite après, c'est l'œil mauvais et le poile hérissé qu'il accosta sur la fameuse île karaté, juste à côté d'une petite barque malmené .

Amiral n'avais que quelques heures avant l'arrivée de ses tenaces poursuivants, il devait trouver une solution. Pousser les gars à rencontrer des marines et espérer qu'ils finissent par s'entre-tuer était trop risqué, il avait une prime sur sa tête et bien que peu élevée on risquait de le reconnaître. Inutile d'espérer une aide quelconque des humains qui habitent l'île bien évidemment. Le plus simple serait encore de se dissimuler près du bateau, attendre qu'ils débarquent pour le chercher et s'enfuir pendant qu'ils regardent ailleurs. Un parie risqué mais, celui qui, selon le singe avait encore le plus de chance de fonctionner. Il se dissimula rapidement derrière un tas de caisses non loin de son petit bateau et attendit. Comme prévu, les hommes débarquèrent et se mirent à fouiller les environs. Un événement mit à mal le plan bancal de l'orang outan. Une porte explosa et sous l'œil ébahit des passants un petit homme a la gueule cassée jaillit à toute vitesse dans la rue poursuivi par un gros gorille en tenu de marine. Le sang du révolutionnaire ne fit qu'un tour, ce singe, il ne le connaissait que trop bien. C'était l'une des rare personne à qui, il ne pourrait jamais pardonner. C'était le singe qui l'avait fait mettre en prison par le professeur, Marshall Kong le traître. S'il devait renier son code d'honneur une seule fois dans sa vie se serait pour tuer ce gorille. Il avait rejoint la marine, cela lui allait comme un gant … les yeux du singe s'arrondirent avant de se plisser de rage. Là, à sa ceinture, un long fruit jaune pendait, le fruit abhorré, une banane ! Il avait décidément tout pour être hait !

La colère fit régresser Amiral a un stade bien plus animal qu'il ne l'est habituellement. Il poussa un rugissement caverneux en battant la mesure sur sa poitrine dénudé pour l'occasion avant de se jeter à travers les caisses pour poursuivre son Némésis. Le bois voltigea de toute part, une femme cria et un homme prit de surprise se retrouva cul par-dessus tête. On repassera pour la discrétion, à peine eut il dévoilé a positon qu'aussitôt un homme massif vêtu d'un tricorne orné de deux cranes, connu sous le nom de François le Petit frère capitaine de l'équipage des deux frères dont la prime s'élève à seulement a cinq milles berrys se lança à sa poursuite avec ses hommes.

GRAYYYYY !!! TU VAS PAYER POUR C'QUE T'AS FAIT A MON FRERE !! C'est pas parce que tu t'es laissé poussé la barbe que je te reconnaît pas !!


La stupidité latente de l'homme était palpable il faut bien l'avouer mais, voilà un étrange quiproquo qui se met en place. Un singe qui courait derrière un homme lui-même poursuivit par un autre singe lui-même poursuivit par un homme. La vérité sera-t-elle dévoilé ? L'homme redeviendra-t-il homme et le singe, singe ? Le destin est parfois une chose bien curieuse.
_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Chasseur
Gray Ashura
Gray Ashura
Messages : 51
Date d'inscription : 25/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 2178
MessageSujet: Re: Singe ou homme, quelles différences ? [PV Amiral]   Singe ou homme, quelles différences ? [PV Amiral] Icon_minitime1Dim 19 Juin - 19:56


GRAYYYYY !!! TU VAS PAYER POUR C'QUE T'AS FAIT A MON FRERE !! C'est pas parce que tu t'es laissé pousser la barbe que je ne te reconnais pas !! »

Tiens, Gray connaissait cette voix qui hurlait derrière lui… Mais d’où ? Il était certain que cette voix était associée à un souvenir agréable… Sauf que cela ne devait pas être réciproque vu le ton du mec qui pourchassait… Un orang-outang.

Une personne qui connaitrait Gray pourrait trouver étrange que le petit colosse sut ce qu’était un orang-outang. D’un autre côté, les seuls connaissant réellement Gray étaient ceux de son île natale. Ce dernier avait été insulté de la plupart des noms de singes. Par pure curiosité, le jeune homme avait cherché dans une encyclopédie quels singes lui ressemblaient le plus afin que les paroles qu’on lui dise soient le plus exactes possibles. Est-ce que Gray avait pigé que c’était une insulte et qu’il importait peu qu’elle soit exacte ? Absolument pas. Le colosse aimait simplement la Justice. La Justice devait être exacte. Donc, ce que disaient les gens à son sujet devait l’être également. CQFD.

Au final, le Colosse avait fini par considérer qu’il n’y avait que deux espèces lui ressemblant suffisamment pour qu’on puisse utiliser leur nom pour le décrire : Les gorilles et les orang-outangs. Le poids, la carrure et l’intelligence étaient assez semblables chez les trois pour qu’on puisse les méprendre si on ne les connaissait pas.

Poof. Le poing du Marshall Kong traversa la caboche de sa proie sans problème… Excepté que sa cible ne semblait n’avoir subi aucun dégât quelconque.

La tête de Gray se transforma en neige à la grande surprise du Gorille qui poursuivait Gray… Le colosse se rappelant soudain sa capacité à esquiver ainsi les coups. Dans une certaine limite. En effet, le couillon colosse ne connaissait pas les quelques défauts de son fruit et appliquait donc la bonne vieille méthode empirique pour retenir ce qui pouvait ou non lui faire mal. C’était long, chiant et fastidieux. Malheureusement, c’était la seule méthode. Parce que la neige n’était pas trop commune. Donc Gray ne savait pas réellement où chercher des informations à ce sujet.

Mais assez de tout cela, et retournons dans l’action. Le gorille avait fini par rattraper Gray, de un parce qu’un truc qui se déplace à 4 pattes peut se déplacer de manière plus mobile qu’un petit gros. Soyons honnêtes, c’est ce qu’est Gray… De deux, parce que Gray avait jeté un coup d’œil en arrière pour voir l’origine de la voix.

C’était ainsi qu’il avait pu voir une bande de types peut sympathique courir derrière lui, ainsi que son animal préféré, l’orang outang. Autant dire que c’était le bordel le plus total dans les rues. Déjà des maîtres en arts martiaux sortaient de leurs dojos, pas réellement fans de tout le raffut que causait les zouaves devant leurs demeures.

Le colosse se retourna donc et décida d’ignorer purement et simplement le marine. Si ceux qui étaient derrière lui cherchaient la baston, ils allaient la trouver. Le Colosse se retourna donc et se mit en garde pour se battre. Après tout si c’était physique, ça pouvait se taper !
© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Singe ou homme, quelles différences ? [PV Amiral]   Singe ou homme, quelles différences ? [PV Amiral] Icon_minitime1
Revenir en haut Aller en bas

_______________________________________________
 

Singe ou homme, quelles différences ? [PV Amiral]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelles factions pour infinity choisseriez vous?
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» L'Homme au monocycle
» Stanley Lucas, l'homme des occupants.
» Qui sera le sauveur d’Haïti ? La « diaspora » ? L’homme providentiel ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Ile du Karaté-