Partagez
 

 Criminel malgré lui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pirate
Kengo Isono
Kengo Isono
Messages : 8
Date d'inscription : 31/05/2016

Feuille de personnage
Dorikis : 1800
MessageSujet: Criminel malgré lui    Criminel malgré lui  Icon_minitime1Lun 13 Juin - 16:18
Notre jeune pirate était à présent seul avec des berrys plein les poches, les réserves donnés par son ancien capitaine s'était avéré précieux afin de survivre dans le monde du dessous. Kengo empruntait des bateaux touristiques, n'ayant jamais effectué de gestes lui permettant d'obtenir une prime, il pouvait se promener avec une certaine aisance sans être déranger par la marine. La marine était des grands ennemis de son père, Kengo se remémorait à quel point ils pouvaient être cruels au nom de la protection des citoyens et qu'il fallait mieux éviter de rentrer en conflit avec eux ou plutôt ne jamais se faire prendre lors des fourberies entreprises. Je regardais sur une carte les différentes îles potentielles et je découvris par hasard une affiche de propagande pour recruter à Baterilla. La zone semblait profitable pour les marchands et des restaurants étaient à disposition pour remplir la panse des navigateurs ambulants. Kengo trouva alors un équipage honnête, prêt à le conduire à destination en échange d'une somme assez importante, cependant, il parvint à négocier avec eux et leurs fit plutôt un festin délicieux pour les remercier lors du trajet ce qui lui évita un gaspillage inutile d'argent qu'il lui serait probablement utile sur l'île convoité. Une fois arriver sur l'île, il put apercevoir toutes les possibilités pour pouvoir s'amuser et prendre du bon temps. Kengo se précipita alors sur le premier restaurant venu, il trépignait d'impatience pour goûter les spécialités d'un chef et comparer son niveau avec les leurs.

Il prit une multitude de plat et fut comblé, il découvrait avec stupeur qu'en fonction des îles, le niveau culinaire ou plutôt la palette de goût pouvait s'avérer être nettement plus différente. Chacun cuisinait ses ingrédients à sa propre manière et chaque bouchée était telle une ballade sur un bateau vaguant d'île en île, semblable à sa vie en quelque sorte. Tout aurait pu continuer paisiblement si les ennuis n'étaient pas venue s'immiscer dans la vie du pirate. En effet après s'être repu comme un goinfre, il se promena le sourire aux lèvres, hâte de découvrir les autres bienfaits de l'île, il s'arrêta à l'intérieur d'un bar, commandant de la pression et s'installant à une table ou des personnes effectuaient des jeux d'argents.  Notre compagnon avait eut l'occasion de jouer souvent sur le bateau de son ancien capitaine ce qui lui avait apprit plusieurs astuces et surtout comment repérer les tricheurs. Il espérait juste que personne n'essayerait de l'entour louper avant que cela dégénère dans le bar. Tout s'annonçait pour le mieux, les parties défilaient au même rythme que les bières descendues et les berry coulaient dans les bras de chacun seulement une personne se démarquait plus que les autres. Elle gagnait la plupart du temps et perdait uniquement lorsqu'elle pariait des sommes faibles, son comportement s'avérait on ne peux plus suspect. Cependant puisqu'il ne parvenait pas à trouver une quelconque triche il ne pouvait que se taire et espérer une opportunité afin de récupérer la totalité de sa somme. Seulement, des évènements allez arriver perturbant la vie du pirate cuisinier à tout jamais. On entendit un impact de gifle et un silence pesant dans la salle fit son apparition. Le gérant venait de frapper sa femme car soit disant elle faisait un peu plus que servir des boissons, elle faisait des avances aux clients ce qui avait tendance  à l'énerver. Le sourire sur son visage disparaissait peu à peu pour se changer en regard vide. Il voyait l'autre facette du monde, celle qu'il m'efforce de masquer au quotidien, rangeant au fond de lui son amertume sur son handicap pour regagner ses semblables. Le gérant remarqua son regard puis prit de colère, le provoqua avec rage, il pensait encore une fois à de mauvaises intentions :

- Qu'est ce que t'as à me regarder comme ça ?!! T'es dans mon bar ici et je fais ce que je veux alors si t'es pas content dégage de la petite merde !

Son bras agrippait fermement mon kimono ce qui commençait à m'agacer petit à petit. Je pris son bras et le retira de mon kimono en le regardant droit dans les yeux et essayant de le raisonner.

-Allons, allons, du calme elle n'a rien fait votre femme, elle se contente de servir les clients. Je suis la depuis quelques heures et je n'ai rien vu d'aguicheur de sa part, vous êtes surement fatiguer, allez vous reposer et vous irez sur...


Kengo venait de se recevoir une droite en plein visage, il faut dire qu'il était muscler le gérant. Il criait des choses qu'il ne parvenait pas à comprendre, légèrement sonner et la colère commençant à monter et ressortir, cette haine contre les malheurs de la vie. Le pirate avait seulement voulu prendre sa défense, raisonner cet homme et apaiser le conflit mais voici ce qu'il recevait en contrepartie : une bonne droite et des insultes. Mais que faisait la marine ? Les forces de l'ordre ? Pourquoi personne ne bougeait pas et tout le monde baissait la tête ? C'est ainsi que sa femme se mit devant lui pour empêcher son mari de le frapper. Il semblerait que le gérant s'avérait être un pirate et Kengo s'était retrouver dans un bar clandestin sans même s'en rendre compte. Entrainé par la joie de son festin il s'était baladé dans les bas fonds de la ville sans même s'en rendre compte et avait parcouru une distance élevée avant de s'aventurer ici. Kengo observa alors la jeune femme et la poussa délicatement :


- Ne vous en faites pas mademoiselle je ne crains rien de cet homme, je me demandais juste pourquoi personne ne disait rien, ces personnes présente son sous ta coupe n'est ce pas ?

- Bien sur ce sont mes hommes fidèles, je suis un grand homme et je vais te laminer devant mes gars avant de te découper et te servir en guise de repas !


Il prit alors une lame et fonça sur lui, le fou il ignorait tout de ses compétences, mais il n'allait pas être tendre pour autant, il fallait qu'il se défende par lui même et qu'il prouve sa valeur. Puisque certains pirates étaient des pourritures cela voudrait dire qu'il devait monter son équipage ? Kengo n'avais pas cette réponse en tête. Il fit apparaître une barrière invisible devant la paume de sa main tendu vers son adversaire et utilisa barrier blitz afin qu'elle fonce sur lui en pleine tête. La force de la barrière le sonna fortement puisqu'il fonçait vert lui. Kengo couru vert le gérant et lui assena une droite très violente, l'adversaire ne faisait pas le poids, ce n'était qu'un humain rempli de vanité et d'ambition futile. Les hommes furent stupéfait, tout le monde regardait Kengo comme s'il était semblable à un démon. Certains criait à de la magie puisqu'il n'avait pas vu la barrière tout le monde pensait que Kengo possédait une espèce de force divine, supérieure aux autres. Kengo s'empressa alors de ramasser l'argent et de déguerpir, mais les effets de la boisson commençait à prendre, il avait du mal à se déplacer correctement et sorti en manquant plusieurs fois de tomber. Derrière la porte se trouvait une brigade de la marine prêt à l'intercepter. En effet ils avaient pour principal objectif de s'occuper du bar clandestin aujourd'hui mais le pirate avait semer la pagaille et du coup il était la nouvelle cible du gouvernement. L'homme qui était à présent blanchi venait de passer pour une personne dangereuse. Encerclés et imbibé d'alcool, il ne voulait pas suivre les hommes mais n'ayant plus énormément la force pour se battre, il put seulement frapper une grande partie de la troupe devant lui. Ce qui eut raison de Kengo fut simplement la boisson, épuisé et ivre, il tomba à genoux et les renforts arrivèrent rapidement pour l'acculer et lui passer les menottes. Le mal était fait, Kengo était escorter au QG de la marine en tant que prisonnier...
Revenir en haut Aller en bas

_______________________________________________
 

Criminel malgré lui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Stanley Lucas a la recherche du job premier ministre replique et defend....
» Un cours de danse [PV]
» Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞
» « Malgré la cruauté qui t'entoure, cherche la beauté qui se cache à chaque détour. » — vitaly.
» Les souvenirs d'Arianne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: île de Baterilla-