Partagez | 
 

 Un Viking et un Dieu [Flashback il y a 1 an et demi - feat Wolfe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pirate
Bor Ragnarok
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Dorikis : 2250
MessageSujet: Un Viking et un Dieu [Flashback il y a 1 an et demi - feat Wolfe]   Sam 9 Juil - 15:26


Un Mammouth et un Zombie au pays glacial


Seul sur leur navire, Magnus et Bor naviguent comme ils le peuvent sur les eaux de North Blue, bien que peu dangereuse. Depuis qu'il est sortie de son tombeau de glace, le colosse n'a plus la pratique de la navigation et a perdu tous ses acquis. En plus, le charpentier n'étant pas non plus un pro, les voici qui galère comme jamais. Alors, les deux voguent au grès du vent se laissant porter par la mer.
Le Fafnir semble bien vide et effectivement, ils ne sont encore que deux dans l'équipage, en réalité, ils sont en recherche de puissance car Bor l'a bien remarqué, depuis qu'il est "revenu à la vie", ses capacités ont baissées. C'est donc pour cela qu'ils cherchent tant une terre, au moins ils pourront y affronter des gens, voir se mesurer l'un à l'autre le temps d'avoir des adversaires à leur taille.
Puis il faut aussi dire que l'ancien membre du peuple "Lothbrok" a mangé son fruit maudit il y a peu, il ne le maîtrise donc pas vraiment et il lui faut de la pratique. C'est donc pour toutes ces raisons que trouve une île rapidement est devenu un véritable enjeu pour eux. Qui plus est, le vieux guerrier est entrain de s'impatienter et sa colère monte au fur et à mesure. En ayant marre de rester assis à ne rien faire, le descendant de géant veut se dégourdir les jambes et s'il ne le fait pas rapidement il risque de devenir invivable.
Quoi que de toute façon, leur situation commence aussi à taper sur les nerfs de Magnus car oui, bien qu'il soit un charpentier et donc amoureux des navires, il est aussi un homme qui aime la terre ferme. Les deux compères sont donc à bord de leur bateau et non plus qu'une seule envie, arriver à destination. Bien qu'après tout, ils ne connaissent même pas leur vraie destination.

C'est alors que petit à petit l'air ambiant se refroidit autour d'eux, déjà que la température générale sur North Blue est plus basse qu'ailleurs, mais là c'est pire que d'habitude encore. Si bien qu'après quelques minutes, des petits flocons de neiges tombent des cieux directement sur les deux pirates.
Bor qui même assis est bien plus grand qu'un humain lambda regarde vers le ciel et rapidement sa barbe se trouve parsemé de blanc. Heureusement pour eux, les deux hommes sont habitués au froid, Magnus car il possède un épais manteau, puis parce qu'il vit au sein de cette mer depuis longtemps et Bor car il vient d'un archipel aux températures extrêmes, puis parce qu'il a été congelé aussi durant 27 ans.
Ensuite, pendant que la température baisse sensiblement, les deux forbans ne peuvent que se rendre compte que la visibilité se réduit énormément. En effet, un espèce d'épais brouillard se dresse devant eux à cause du froid omniprésent. Du coup, déjà qu'ils voguaient sans avoir les notions réellement pour, les voici qui naviguent à l'aveuglette.
Pourtant, malgré les conditions qui se détériorent, aucun des deux ne semble inquiétés, ils savent ce qu'ils ont à faire, quels sont leurs buts et du coup, ils sont tellement déterminés qu'ils se laissent porter. Impossible pour eux d'échouer, ils ne peuvent faire naufrage car c'est les portes de la piraterie qui les attendent.
Alors, les deux pirates s'élancent plus déterminé que jamais droit devant, même s'ils ne voient pas à plus de trois mètres devant eux.

- Putain ... j'en ai marre faut qu'on arrive j'ai besoin de me défouler là ! dit Bor avec un ton emplit de violence. Oui, lui qui est déjà un homme brutal d'origine retrouve cette particularité exacerbée par la situation.

- On fait quoi quand on arrive ?! Le premier qui me casse les couilles je l'éclate ! répond du tac au tac Magnus, les yeux perdus dans le brouillard. - La neige qui tombe ... normalement y'a une terre pas loin ! Préparez vos armes on va s'amuser ! enchaîne-t-il avec enthousiasme.

C'est ainsi qu'au fur et à mesure, traversant le brouillard, ils découvrent une plage couverte de neige. Bien que ce ne soit pas l'endroit rêvé pour des vacances, ce climat n'est un handicap pour aucun des deux pirates, du coup ils n'en ont que faire. Le Fafnir se rapproche des côtes et peu avant qu'arriver sur la plage blanche, Bor jette l'ancre et stop ainsi le navire. Une fois fais, ils rabattent ensemble les voiles puis débarquent sur l'étendu cotonneuse. Après avoir fait quelques pas dans l'eau glaciale, les voilà enfin pied à terre sur une île. Cela faisait déjà quatre jours qu'ils avaient pris la mer et ils avaient besoin de tâter de la chair avec leurs armes.
Les deux compères sont donc là, le regard emplit de violence comme s'ils allaient détruire tout ce qui se trouve devant eux, car oui c'est en fait ce dont ils ont envie.

- Bon allez on y va, j'ai hâte de voir les gens d'ici ! lance le capitaine des Démons du Froid.

Bor commence donc à marcher et se dirige droit devant lui, n'ayant pas envie de faire un quelconque détour. D'ailleurs, il se dresse une montagne devant et il la choisit comme repère. Tout autour d'eux est couvert d'un épais manteau blanc et ce paysage fantastique est ponctuellement marqué de ruines étranges. Comme si jadis une civilisation était installé ici, mais avait quitté les lieux. Cela ne pouvait qu'être le cas, et il faut dire que les conditions climatiques de l'endroit explique aisément le désir d'un peuple de trouver des terres ailleurs. Une île plus propice à la vie, à l'agriculture et moins hostiles, car surement existe-t-il ici des créatures peu commode qui chassent la moindre forme de vie. Enfin, tout ça relève d'un conte qui se transmettait de génération en génération dans le peuple de Bor.

- Vous pensez qu'il y a encore des gens qui vivent ici ?! demande Magnus, légèrement inquiet.

- J'espère, si c'est pas le cas je m'en fou je détruis le reste des ruines ! dit Bor tout en rigolant.

Les deux pirates continuent d'avancer dans la neige, difficilement mais poursuivent leur routes à travers l'immensité enneigée. Ils marchent pendant presque 45 minutes avant de trouver les premières traces de vies sur l'île. En effet, ils ont trouvé trois maisons en piteux états au milieux de plusieurs autres ruines. Ils apercevaient des moutons avec un pelage extrêmement fournit, bien plus que nul par ailleurs. Avançant encore et toujours vers les habitants de cette île étranges, les deux compères se lancent un regard complice. Chacun avait compris l'autre et c'est alors qu'ils n'avaient plus besoin de parler.
Au loin, on pouvait apercevoir une petite tête à la fenêtre qui épiait les deux guerriers puis qui ferme les rideaux par crainte. Ainsi, un léger sourire se fend le visage de Bor, surplombant la maison, il est même plus grand qu'elle et c'est donc compréhensible que les habitants soient apeurés.
Du coup, c'est Magnus qui prend les devant une fois arrivé au palier de la porte.

- Bonjour !! On aimerait vous parlez ! Ouvrez ... dit-il avec un ton enfantin.

Ne voyant personne ouvrir la porte, le charpentier décide s'en occuper lui même et il abat sa prothèse d'acier contre la porte en bois qui vole en éclat.

- C'est pas de la qualité votre porte ! Bon alors comme ça on nous ouvre pas ?! On commence par qui alors ?

C'est alors que sans prévenir, Bor s'arme de sa hache et d'un coup violent tranche le toit et une partie du mur. L'attaque était d'une violence impressionnante, mais ne résultait que de la force initié par un simple coup du haut vers le bas. Fracassant son arme avec toute sa force, le colosse à déployé beaucoup d'énergie et donc, à pulvérisé le bois abîmé qui recouvre le taudis.

- On ouvre même pas à Magnus ?! dit Bor avec le visage fermé.

Les habitants de la maison, deux jeunes filles d'une dizaine d'années, un garçon d'environ 6 ou 7 ans puis deux époux ayant la quarantaine, tous sont apeurés. Cloîtré les uns contre les autres et grelottant comme lors d'un hiver aux températures records.
Soudain, poussé par un élan de témérité, le père de famille agrippe une pique accroché au dessus de la cheminée et fonce droit sur le charpentier. Celui-ci fait un pas de coté puis laisse l'homme basculer vers l'avant avec son arme de fortune. C'est alors que Magnus saisit l'homme par sa pique et lui assène un violent coup de coude en pleine figure. Le pauvre homme lâche son arme et tombe en arrière.

- Dommage ...

Le charpentier attrape le père de famille dans sa pince d'acier et la serre petit à petit sur son cou. Celui-ci se débat en suffoquant mais Magnus ne lâche pas prise et petit à petit il sent la vie quitter le corps de l'éleveur. C'est donc logiquement que sa femme décide de d'aider son mari mais elle ne terminera jamais sa course. En effet, avant qu'elle n'atteigne l'homme qu'elle aimait, Bor a simplement abattu son immense épée de 3 mètres sur elle. Cette fois-ci, c'est une mort rapide et direct qui prit la femme qui n'a pas eu le temps de souffrir d'un quelconque mal.
Pendant ce temps, les enfants crient à gorges déployés toute leurs tristesses tandis qu'ils voient le sang de leur mère se répandre et le corps inerte de leur géniteur s'étaler au sol.
D'un seul coup de sabre, le silence revient, uniquement perturbé par le bruit du vent qui balaye la neige.

- Oh capitaine vous entendez, je crois qu'ils vont venir nous chercher cette fois-ci !

Des hommes arrivent, armés de fourches et de flambeaux pour éventuellement tuer les deux assaillants. Dommage pour eux, bien qu'ils ne soient pas encore connu, Bor et Magnus ne sont pas des pirates lambdas.

- C'est mieux comme ça ! Dit Bor, toutes dents dehors.

Du coup, épée et hache sortit, il s'élance droit vers les 8 villageois qui semblent vouloir s'opposer à lui. Du haut de ses 6 mètres, il les dépasses tellement qu'à sa venu certains rompent les rangs et s'enfuient de l'autre coté. Cependant, il est déjà trop tard, les armes du dernier des Ragnarok répandent déjà leur sang sur la neige, offrant un contraste de couleur étonnant. Il coupe le premier au niveau du torse grâce à sa hache, puis sectionne le bras droit d'un autre avec son immense épée. Aussi, il tranche les autres sans trop de mal mais ce n'est pas tout. En effet, il assène un coup de tibia magistral qui vient en pêcher un autre en plein visage, lui brisant des dents et le nez.
Devant un tel récital de violence totalement gratuite les pauvres paysans sont décontenancés, eux ne sont pas habitués à tout ça et c'est la leur faiblesse.
D'ailleurs, le capitaine n'est pas le seul à en profiter car Magnus s'élance lui aussi à l'assaut et en termine avec les autres villageois qui tombent lourdement au sol, le visage en sang.

- Pfff ils étaient lamentable ... j'ai encore besoin de me défouler !

Poussant un puissant et très grave crie, Bor s'annonce aux paysans qui sont restés calfeutré chez eux. C'est décidé, il va détruire les dernières habitations afin de tout raser.

- MASTODONNNNNNNT ARTUSEN



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

_______________________________________________
 

Un Viking et un Dieu [Flashback il y a 1 an et demi - feat Wolfe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» Et Dieu créa la femme.
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Týr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: North blue :: Royaume de Yuki-